Weeding Dub – Where We Come From – Un double LP avec de nombreux featuring pour une vision actuelle du Reggae et du Dub Stepper !

Aucun commentaire
Chroniques

Annoncé par deux premiers singles avec Vivian Jones et Solo BantonWeeding Dub délivre un sixième album sur son label Wise & Dubwise Recordings : « Where We Come From », un double LP en compagnie de musiciens et chanteurs de talent : Solo Banton, Vivian Jones, Marina P, Little R, Ras Divarius, Davio, Skatta et Oulda, pour une vision actuelle du Reggae et du Dub Stepper, toujours avec cet amour pour les racines de la musique jamaïcaine, mais aussi à la recherche de sonorités plus modernes !

Weeding Dub – Where We Come From

 

Près de 5 années se sont écoulées depuis la parution de l’excellent album « Another Night, Another Day » (lire la chronique) ! Durant cette période tumultueuse, Weeding Dub a su faire fructifier sa créativité, avec les sorties de plusieurs projets collaboratifs : le single « Dub Theater » avec Miniman (lire la chronique), un vinyle chez Skank Lab avec Coptic Sound et Wise Rockers (lire la chronique), un EP « This Is Not Dub Music » (lire la chronique) et surtout l’album « Note Fi Note, Dub Fi Dub » avec Vibronics (lire la chronique), qui aura débouché sur une belle tournée des festivals l’été dernier…

Weeding Dub by Manon Kaya
« Where We Come From » ?

À cette question, la réponse du dubmaker est claire, et il nous la livre tout au long des 16 titres qui composent ce nouvel album. Weeding Dub nous propose une vision actuelle du Reggae et du Dub Stepper, toujours avec cet amour pour les racines de la musique jamaïcaine (Ska, Roots) mais aussi à la recherche de sonorités plus modernes, à l’écoute de son temps… voire de demain ! Résolument éclectique, ce nouvel album continue, comme ses prédécesseurs, d’explorer les différents courants de la musique Reggae….et Dub ! Avec son lot de Steppers originaux tels que ‘Jah Jah is the Ruler‘, ‘Night Drive‘ ou ‘Fighting, Learning, Dubbing‘, Weeding Dub démontre une nouvelle fois, s’il le fallait, que l’appellation « chercheur de sons » lui colle à la peau, n’ayant jamais peur d’expérimenter en studio pour entrainer ses auditeurs dans toutes les directions de la musique Reggae !

Chez Weeding Dub la musique parle déjà beaucoup, et ses nombreux invités viennent y mettre les mots. Entre habitués et nouveaux venus, tous se sont livrés avec justesse sur les riddims concoctés par le producteur lillois. Après un premier single en compagnie du légendaire Vivian Jones en guise de mise en bouche, on se délecte de la voix Soul de Marina P sur ‘Fire In The Belly‘, ou du toast rocailleux de Solo Banton par deux fois, et notamment sur ‘Mad‘, assurément un futur hit en sound system ! Comme à son habitude, Weeding Dub convie également des Dub activistes du Nord de la France, on apprécie toujours autant le flow de Little R sur le militant ‘Time A Go Dread‘, le violon de Ras Divarius, complice de Weeding Dub avec qui il avait enregistré le fameux ‘Gypsy Dub‘, et que l’on retrouve ici sur ‘Out Of The Blue‘, un Dub aux accents balkaniques, ou encore la vibe de Oulda sur ‘Don’t Believe‘, en combinaison inédite avec le rappeur anglais Skatta !

En guise de conclusion, Weeding Dub replonge à la source de la musique Reggae et nous livre un superbe morceau Nyabinghi,  hommage aux riddims fondateurs du Reggae Roots. « Where We Come From » pour ne pas oublier d’où l’on vient !

Commandez le double LP « Where We Come From » de Weeding Dub sur le label Wise & Dubwise Recordings en cliquant ici

Large Up,
Texte par Loob (Culture Dub)

AlexDub

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.