Live Report – No Logo BZH Part. II – Fort de Saint Père (35) – Une programmation Reggae, Dub et Musiques du Monde exceptionnelle !

Aucun commentaire
Live Reports

Le No Logo BZH célébrait sa cinquième édition les 11, 12, 13 et 14 août 2022 du côté de Saint-Malo, au fort de Saint Père ! Le festival nous a offert une programmation exceptionnelle tout au long de ces 4 jours, avec ce qui se fait de mieux en matière de Reggae, Dub et Musiques du Monde, retour sur ce superbe festival qui aura entre autres accueilli Julian MarleyDamian MarleyGentleman, Queen Omega, Groundation, Blackboard Jungle, Twan Tee, Big Red, Soom T, Xana Romeo et son père, le légendaire Max Romeo… Retrouvez le Live Report des 2 derniers jours avec l’oeil et l’oreille de Johann pour Culture Dub !

Damian Marley

Jour 3:

Il fait toujours aussi chaud en ce début de journée, et c’est de nouveau sur la scène du camping que je démarre la journée. C’est l’artiste de Madagascar Bi-Ba qui va ouvrir la journée. Accompagné uniquement de sa guitare, le chanteur nous transporte dans son univers Reggae Acoustique, chantant ses propres compositions et en reprenant également les classiques de Bob Marley ‘Redemption Song’ et ‘Mr Chatterbox’, pour nous réveiller en douceur et attaquer la journée détendu !

Twan Tee

Le concert suivant qui était programmé sur la scène du camping de Booboo’zzz All Stars ayant été annulé, j’en profite pour passer un peu de temps sur l’Agora Village avant de me diriger sur le site du festival. Et c’est cette fois directement sur la grande scène que je vais, puisque c’est Twan Tee qui ouvre les festivités.

Le jeune MC commence de plus en plus à faire parler de lui, et son concert va nous prouver tout son talent ! Il vient nous présenter son album « Crossing », sorti sur le label Baco Records, et son flow, entre chant et toast, nous aura emballé. Ses morceaux oscillent entre Reggae et Dub, et même une touche de Salsa dans le dernier morceau qu’on a entendu. Son concert fût assez court vu le programme copieux du jour encore une fois, mais Twan Tee se produisait également sur la scène Dub ce soir !

Soom T

On reste dans la même veine avec le prochain concert, puisque c’est Soom T qui se présente devant les nombreux festivaliers. La chanteuse écossaise va chanter plusieurs morceaux de son dernier album « Good », notamment ‘Big Bad World’ et ‘World We Live In’, mais ne vas pas pour autant oublier de chanter aussi ses morceaux les plus connus, comme ce fût le cas de la big tune ‘Politic Man’. Son groupe The Stone Monks est bien rôdé et joue à l’unisson avec la princesse du Raggamuffin, pour un set énergique et dansant !

Big Red

Le Raggamuffin est toujours à l’honneur avec le prochain artiste, avec la présence de Big Red ! Le MC va ouvrir son set par ‘Révolution’, puis un groupe d’antifa va le rejoindre sur scène pour allumer des fumigènes et agiter des drapeaux pendant que Big Red continue son set. Big Red chantera aussi ‘Soldier’, ‘Kill Kill Kill’, avant de passer par un segment dédié à ses morceaux sortis avec Daddy Mory, les mythiques Raggasonic. Il chantera ‘Aiguisé Comme Une Lame’, ‘Bleu Blanc Rouge’, ainsi que ‘Faut Pas Me Prendre Pour Un Ane’, avant de conclure son set par un nouveau morceau, Big Red est toujours en grande forme après toutes ces années !

Julian Marley

C’est ensuite l’un des fils de Bob Marley que l’on a la chance de voir au No Logo BZH cette année, Julian Marley. L’artiste va alterner entre ses propres chansons et celles de son père. On entendra en effet parmi ses morceaux ‘Lion In The Morning’, ‘Broken Chains’, ou encore sa big tune ‘Boom Draw’. Parmi les chansons de son père il reprendra ‘Natty Dread’, ‘Lively Up Yourself’, ‘Zimbabwe’, ‘Jamming’, ainsi que ‘Redemption Song’ et ‘Exodus’, superbe concert de Julian Marley, aussi bien visuellement que vocalement la ressemblance avec son père est flagrante !

Gentleman

Gentleman va ensuite se charger de faire encore monter l’ambiance ! L’artiste allemand va enchaîner ses plus grands tubes, ‘Everything Nice’, ‘Changes’, ‘Intoxication’, ou encore un tout nouveau morceau pas encore sorti intitulé ‘What Dem A Go Do’. On entendra encore ‘Send A Prayer’, ‘To The Top’, ‘Leave Us Alone’, et il conclura son concert par deux de ses plus grands classiques, ‘Dem Gone’ et ‘Superior’, son Reggae moderne teinté de Dancehall est très efficace et aura ravi les festivaliers !

Je me dirige ensuite vers le chapiteau Dub pour la seule fois de la soirée, pour assister au set de Charlart58 et Women Soldiers. Charlart58 est venu avec Matah, Belen Natali et High Paw, Belen Natali chantera notamment ‘Woman Soldier’, et Matah ‘In A Bubble’. Les trois artistes se relaient au micro, Charlart58 joue ensuite quelques uns de ses productions les plus récentes, telles que ‘Bloody Borders’ de Manu Chao, un recut du ‘Roots & Culture’ de Mikey Dread, ainsi que l’énorme ‘Sound System’ de Adala et Matah.

No Logo BZH

Je vais tout de même également assister à la fin du concert de Emir Kusturica, avec une invitée surprise, la pluie ! En effet, il commence à pleuvoir, mais Emir Kusturica et son No Smoking Orchestra continue d’assurer le spectacle, avec leur musique des Balkans festive, la pluie ne dérange d’ailleurs pas les festivaliers qui restent en nombre devant le concert !

Pour finir la soirée sur la grande scène, c’est La P’Tite Fumée qui était programmé. Un groupe que je connaissais pas, les musiciens arrivent maquillés sur scène et délivrent un mélange de Techno, Trance et musique tribale. Alors ça joue fort et le rythme est très rapide, mais ce n’est pas forcément le style que je préfère, la pluie faisant aussi que je décide de retourner un peu plus tôt me coucher, pour garder mes forces pour la dernière journée du festival !

Jour 4:

Le temps est encore un peu maussade en ce début de quatrième jour, mais ça ne va pas durer ! Les concerts démarraient plus tôt pour ce dernier jour, puisque dès 13 heures Bafang passait sur la scène du camping. Un groupe que je découvrais encore une fois, le duo nous propose un concert très énergique, de Makossa, musique camerounaise rendu populaire par Manu Dibango notamment. Bafang arrive à nous embarquer dans sa musique énergique, qui nous réveille d’entrée de journée !

Xana Romeo

C’est ensuite Xana Romeo qui va chanter et clôturer le programme de la scène sur le camping. La fille de Max Romeo aura livré un superbe concert, sa douce voix se mariant à merveille aux musiciens du Charmax Band ! La jeune artiste fait son entrée sur ‘King Of Zion’, puis enchaîne avec ‘Righteous Path’ et le superbe ‘For My King’, issu de son dernier album « The Roots Of X ». Elle chantera ensuite ‘Selassie I Forever’, ‘Tafari The Captain’, le terrible ‘Rate Rasta’, ‘Africa Is Calling’, ‘Holy’, puis terminera par ‘Mercy Please’ et la ganja tune ‘Marijuana Culture’, une artiste que j’aime particulièrement et qui ne nous aura pas déçu !

Marcus Gad

Le premier concert sur le site débutait à 16h25, et pas des moindres puisque c’est Marcus Gad qui lançait la journée sur la grande scène ! Le chanteur de Nouvelle-Calédonie s’est imposé comme un artiste à suivre, sa voix claire et son style de Reggae nous transporte sur chacun de ses albums ! Lui non plus ne va pas nous décevoir, et malgré une petite pluie qui continue de tomber sa voix va nous enchanter ! Il chantera notamment ‘Rebel Form Of Soul’, le terrible ‘Walk A Talk’, ‘Keep Cool’ ainsi que ‘Honoring The Soil’, suivi d’un mix Dub de Tamal présent à la régie son. Marcus Gad reprendra ensuite avec ‘Live Life’, ‘Cane & Cotton’, le superbe ‘Chanting’, et terminera avec ‘Kanaka’ et un tout nouveau morceau, ‘Ready For Battle’, qui annonce un nouvel album qui devrait sortir en fin d’année !

Queen Omega

La tornade de Trinité et Tobago Queen Omega va ensuite prendre place sur la grande scène ! Elle va d’ailleurs chasser la pluie puisque le beau temps commence à revenir pendant son concert ! La chanteuse va offrir un véritable show au public, chantant et dansant avec énergie. Elle chantera entre autres ‘Bless’, ainsi que beaucoup de nouveaux morceaux extraits de son nouvel album qui ne devrait pas tarder à sortir. Parmi ceux-ci on aura entendu ‘See You Know’, ainsi que ‘Acapelove’, une chanson d’amour en duo avec Marcus Gad, qui remonte sur scène pour la chanter avec Queen Omega ! Queen Omega chantera encore une chanson dédiée aux femmes, elle est actuellement en train de terminer sa tournée, on a eu de la chance de la voir au No Logo BZH en remplacement de Lila Iké qui n’a pas pu venir, si j’avais eu la chance de la voir au Dub Camp Festival en configuration Sound System, avec un live band elle prend une autre dimension, énorme concert !

Max Romeo

Les grands artistes défilent encore une fois aujourd’hui sur la grande scène, puisque c’est maintenant Max Romeo qui arrive ! La légende jamaïcaine, auteur d’un nombre incalculable de classiques, va chanter ‘Time Bomb’, ‘One Step Forward’ et ‘Three Blind Mice’ entre autres, puis va laisser sa place à son fils Azizi Romeo. Le temps de trois chansons, le jeune artiste va nous montrer ce dont il sait faire, son flow efficace et moderne nous laisse penser qu’il devrait lui aussi faire une belle carrière, entre lui et Xana la famille Romeo a de beaux jours devant elle ! Max Romeo reprend ensuite le micro et chantera ‘Perilous Times’, ‘Uptown Babies Don’t Cry’, ainsi que ses deux grands classiques ‘War Ina Babylon’ et ‘I Chase The Devil’, malgré le poids des années Max Romeo est toujours en forme !

Zoufris Maracas jouera ensuite sur la grande scène. Leur musique festive, mélange de chanson française, Ska et Rock, aura ravi le public, comme c’est moins mon style de musique j’en profite pour aller me restaurer pendant ce concert, et l’attente fût tellement longue que ça m’a pris quasiment tout le concert pour être servi, ce qui prouve le nombre important de festivaliers présents encore ce soir !

Groundation

On continue avec un groupe que j’apprécie beaucoup, puisque Groundation s’installe maintenant ! Harrison Stafford et son groupe vont comme toujours délivrer un concert impeccable, leur Reggae Jazz étant toujours aussi efficace en live ! On entendra notamment ‘Picture On The Wall’, ‘Undivided’, le superbe ‘Silver Tongue Show’, ou encore ‘We Free Again’. Les différents musiciens ont chacun le temps de s’exprimer sur chacun des morceaux joués, c’est superbe ! Harrison Stafford chantera encore ‘Weeping Pirates’ en fin de concert, chaque artiste dispose d’environ une heure de concert ce soir, le temps passe vite mais quel plaisir de voir tous ces artistes !

Damian Marley

Le No Logo BZH a réussi à attirer deux des fils de Bob Marley cette année, et après Julian hier c’est Damian Marley que nous avons la chance de voir ce soir ! Damian arrive sur ‘Nail Pon Cross’, puis enchaîne avec ‘Set Up Shop’, ‘Make It Bun Dem’ avant de faire un peu retomber la pression en chantant ‘Justice’. Damian Marley va livrer un concert assez classique pour ceux qui l’ont déjà vu, enchaînant ses morceaux dans le même ordre qu’habituellement. En effet il chantera ensuite ‘Beautiful’, ‘Medication’, puis chantera son traditionnel segment Dancehall composé de ‘On A Mission’, ‘Shoot Out’, et ‘Love And Inity’. Il chantera ensuite les morceaux de Bob Marley ‘Punky Reggae Party’, ‘Get Up Stand Up’ et ‘Exodus’, avant de chanter ‘Patience’, un morceau qu’il avait sorti avec le rappeur Nas. Il terminera son concert en chantant ‘Is This Love’ de son père, puis ses deux tubes ‘Road To Zion’ et bien sûr ‘Welcome To Jamrock’, un set classique mais toujours efficace de Damian Marley !

J’avais ensuite le choix entre Asian Dub Foundation sur la grande scène ou aller sur la scène Dub voir Earl16 et Blackboard Jungle. Je décide d’aller du côté de la scène Dub, n’y étant pas encore allé de la journée, le programme était tellement énorme cette année sur les quatre jours du festival sur la scène principale que je n’aurai pas pu assister à beaucoup de concerts sur la scène Dub, c’est toujours ainsi en festival les choix sont parfois difficiles !

Blackboard Jungle

Nico est donc à la sélection aux côtés de Earl16, qui va notamment chanter ‘Rasta Children’, la big tune ‘Let Jah’, ou encore ‘Vampire’, j’arrive sur la fin de son set, sa voix est superbe! Blackboard Jungle se chargera de conclure la soirée, avec une énorme sélection ! Nico jouera notamment ‘Rastafari Lives’ de Ilements, un morceau de Luciano, un autre de Awa, avant de jouer la nouvelle sortie du label Chouette Records, l’énorme ‘Life Can Done’ de King Mas, qui devrait sortir au mois de septembre. Nico et Oliva vont continuer jusqu’à un peu plus de 3H30 du matin, on entendra encore la big tune ‘Credentials’ de Jah Version, des morceaux de Queen Omega et Junior Roy, puis en last tune un énorme Steppa instrumental, parfait pour terminer ces quatre jours de festival !

Vous l’aurez compris, cette cinquième édition du No Logo BZH aura marqué les esprits ! La programmation était exceptionnelle, avec bien sûr la présence de Burning Spear, mais aussi tous ces artistes internationaux, si je les avais déjà vu en concert on avait pas vu un tel line up en France depuis longtemps, et revoir tous ces artistes fait un bien fou ! Mission accomplie pour le No Logo BZH, qui aura accueilli plus de 36000 festivaliers pendant ces quatre jours !

Big Up à Flo et à toute l’équipe du No Logo BZH ainsi qu’à tous les artistes présents !

Live report & Photos : Johann Levasseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.