Live Report – Nazamba – Le TiPi, Bruxelles – 1er Décembre 2019

Le 1er décembre 2019 avait lieu le concert du Dub Poet jamaicain Nazamba, backé par Mad Codiouf, dans la salle du TiPi à Bruxelles… Ben Redwood y était et vous raconte pour Culture Dub, avec les photos de Romain Van Achter !

Nazamba

 

Depuis début novembre 2019, la big OBF family accueille un poète moderne jamaïcain : Nazamba. C’est une tournée européenne que nous ont concoctés Steph et Rico. Le grand monsieur excelle et laisse de beaux souvenirs partout où il passe.

C’est à Bruxelles que nous profitons d’une dernière escale intimiste au TiPi. 
Le TiPi est un haut lieu de culture alternative basé sur des principes libertaires et solidaires. Quelle chance inouïe de voir le Dub Poetry dans cette configuration. « On sait d’où on vient » nous rappelle Steph OBF.

Nazamba & Mad Codiouf

Cette phrase prend tout son sens quand on connaît les débuts d’OBF et les premières soirées avec le sound. Pour l’occasion, Nazamba est backé à merveille par Mad Codiouf qui ne se laissera pas perturber par une table de mixage défaillante.

Mad Codiouf, dub activiste ayant donné beaucoup pour faire vivre la culture Dub en Belgique, assurait les deux dates belges clôturant la tournée européenne.

Nous arrivons donc dans un petit lieu très chaleureux et original dont l’adresse restera secrète… C’est Jahkeline, un jeune sélecteur bruxellois, qui assure le warm-up avec une selection strictly vinyl pendant que le monde arrive tranquillement. Une fois 20h, Mad Codiouf s’installe aux platines et il ne suffira que d’un saut pour que Nazamba rejoigne la scène du Tipi descendant les escaliers quatre à quatre. C’est le d’ores et déjà traditionnel ‘Africa‘ qui résonne.

Nazamba

Les lyrics sont envoutants et la voix du jamaïcain est vraiment intense, habitée. Nous avons ensuite le plaisir d’écouter en live le ‘Play sweet‘ suivi d’un petit moment zythologique avec le ‘Hot Beer‘ mettant à l’honneur la bière commercialisée par OBF.

Et si ce n’était pas encore le cas, l’assemblée sentira la température monter d’un cran avec le tubesque ‘The Groove‘. Une très bien sentie Ganjah Tune précédera le spirituel ‘Badmind‘. Le temps de chasser les mauvais esprits et la table de mixage problématique. Et nous retrouvons l’équipe sur scène avec un ‘Run !‘ dont le lyrics « Your Karma Come » ne pouvait mieux tomber. Comprendrons ceux qui le voudront.

Peu de temps après, nous profiterons d’un ‘Medical Tree‘ interprété avec passion, avant de laisser place au mythique ‘The Hills‘. Le voyage est dépaysant et le propos est cohérent, le message est clairement réfléchi et touche le public présent.

Nazamba

Nous terminons avec une critique du système politique actuel portée par ‘Politricks‘. Retour dans le temps avec un moment de nostalgie, Nazamba nous interprète le ‘Wonderful World‘ de Louis Armstrong à sa manière, avant de préciser que le monde est merveilleux… Mais qu’il est contrarié par de nombreuses incohérences, inégalités,… C’est le track ‘Vex‘ qui clôture donc cette excellente session.

Mad Codiouf enchaîne magistralement avec une sélection bien pensée afin de faire le lien et de profiter encore un peu de ce lieu magique.

Merci Nazamba, Mad Codiouf, la OBF Family, le Tipi et toutes les personnes investies dans cette belle aventure.

Vous retrouverez une sélection photo des deux soirées bruxelloises grâce à l’ami Romain Van Achter qui a fait le déplacement les deux soirs pour vous offrir son joli coup d’oeil.

Ben Redwood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.