Live Report – Festival Au Fil Du Son, Hors Série #2 – Parc des Expositions, Poitiers (86) – Enfin le retour des festivals !

Originaire de Civray dans la Vienne et organisé par La Ch’mise Verte, le Festival Au Fil du Son s’exporte désormais à Poitiers pour son édition Hors Série, dont le volume 2 avait lieu les 18 et 19 mars 2022 avec une programmation orientée Hip-Hop, Electro et Dub bien sûr … Julien et David y étaient le samedi soir pour Double Poney, Biga*Ranx, Mara, Caballero & Jeanjass, Vandal et Vladimir Cauchemar, ils nous racontent inna Culture Dub !

Au Fil Du Son, Hors Serie #2

 

Exit les bords de la Charente et place au bitume, direction le Hall B du Parc des Expositions à la découverte d’une belle et grande salle avec 2 scènes disposés de part et d’autre, séparés par un immense bar central. Les connaisseurs regretteront sûrement l’acoustique d’une vraie salle de concert, mais quand on a fait des sessions sound systems dans des lieux plus insolites les uns des autres, finalement c’est pas si pire…

Pour notre part, nous avons opté pour la soirée du samedi, avec un line up éclectique et festif, idéal pour se replonger dans le grand bain des festivals !

Biga Ranx

Notre « Saturday Night Fever » commence avec les rappeurs de Double Poney. Les locaux de l’étape ont parfaitement assumés leur rôle de chauffeurs d’ambiance, chose jamais facile quand on est programmé en tout début de soirée.

Biga Ranx

A voir la foule amassée devant l’autre scène pendant que les poitevins finissent leur set survolté, il est certain que beaucoup sont venus pour Biga*Ranx – ce qui est en partie notre cas. On découvre ce soir la nouvelle configuration du live : Biga est au micro en plus d’envoyer le multipiste, son acolyte de toujours Alexis à la batterie et un ingé son en façade pour dubber le tout. Simple, intimiste et efficace, on adore ! Le show démarre très fort sur le puissant ‘Solid‘ avec un Biga en pleine forme, presque à la maison comme le dit lui-même le tourangeau d’origine. Le point culminant de son set, aussi étrange que ca puisse (peut-être) paraître : sa superbe reprise du titre ‘Petite Marie‘ de Francis Cabrel façon Vapor Dub, titre enregistré à l’origine pour l’excellente émission « Fanzine » sur Youtube (a voir ici), émission que je vous recommande chaudement entre parenthèses

Mara

Biga*Ranx ose de plus en plus le français, et il le fait très bien ! Finalement, comme il le dit si bien :  » I do my thing  » et on ne peut que l’encourager dans cette voie. Big up !

Oreilles chastes s’abstenir, la sulfureuse dj et chanteuse Mara prend le relais scène opposée ! Pendant une petite heure, la suissesse va nous enjailler avec un set mélangeant dancehall, reggaeton et baile funk, entrecoupé de ses propres titres façon slackness francophone. Une découverte idéale pour un chaud samedi soir !

Vandal

Le temps de reprendre des forces auprès des food trucks situés à l’extérieur du Hall, et c’est le duo belge Caballero et Jeanjass qui monte sur scène. Ce soir, ils sont même en opposition puisqu’ils nous proposent un show conçu comme un clash, dans les lyrics comme pour la scénographie. Un bon moment pour les amateurs de rap, tout âge confondu.

Vandal

Le rythme s’emballe avec Vandal derrière les platines. Après avoir fait ses armes en free party, le dj/producteur anglais a démocratisé le style « Raggatek », autrement dit un mélange de Reggae, Jungle et Hardtek. Ca tabasse, mais on va pas se mentir, nos moments préférés se situent dans les « breaks », où l’on se plait à reconnaître nos chanteurs jamaïcains préférés.

Vladimir Cauchemar

Le festival se termine en beauté avec un nouveau DJ en la personne de Vladimir Cauchemar, déjà notre coup de cœur lors de l’édition estivale de 2019 (live report ici). Un set ultra dansant de l’homme à la tête de mort, qui comme à son habitude mêle habilement EDM, remixes hip hop, et productions maison. On kiffe !

Pour conclure on dira qu’on a pris énormément de plaisir à se retrouver ensemble entre potes, pour danser et faire la fête, pour oublier son quotidien et les misères de ce monde actuel… Bref, le genre de choses qui manquait cruellement à tout un chacun. Alors merci La Ch’mise Verte et rendez-vous cet été à Civray pour le Festival Au Fil du Son du 2 au 31 juillet 2022 !

Photographe : David Sillon
Live Reporter : Julien Loob

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.