Live Report – Dubquake Festival, 22 et 23/04/22 – L’Usine, Genève (CH) – Un week end de folie inna Sound System Stylee !

Aucun commentaire
Live Reports

Après plus de 2 ans d’absence, c’était le grand retour du Dubquake Festival les 22 et 23 avril 2022 dans les locaux de L’Usine à Genève (Suisse) ! Et histoire de marquer le coup, la programmation répartie sur deux soirs était à la hauteur de ce retour tant attendu : O.B.F, Iration Steppas, Vibronics, Kai Dub, Dubatriation, Ubik Sound System et Classic Wonder Veterans (Jay Dee & Solo Banton), accompagnés des MCs Sr Wilson, Junior Roy, Dego Ranking, Nello B, Lasai et Alpha Pup !

Mark Iration Steppas

 

On est vendredi, et pour commencer la soirée, une projection du documentaire « Ina Vanguard Style » est proposée à 20h dans la petite salle de cinéma Le Spoutnik, réputée pour sa programmation hors du commun ! Ce documentaire produit par Dubquake Records revient, au travers d’interview, de témoignages et d’images d’archives, sur le parcours du groupe Iration Steppas, de sa création à sa renommée légendaire actuelle.

S’en suit la diffusion du film « Babylon » de Franco Rosso, retraçant une époque de violences racistes contre le peuple jamaïcain dans les quartiers de Londres, avec pour seul résistance possible la musique, et plus particulièrement le Reggae.

Les portes de L’Usine ouvrent à 23h, et ce soir le Dubquake Festival est réparti sur les 2 salles de l’étage : Le Zoo et La Makhno. 

Dans la première, c’est O.B.F qui prend la main sur leur propre Sound System, Rico au machines / platines, Guillaume à la control tower, avec un sélection vinyle Dub Roots, afin de se mettre dans l’ambiance en douceur. Douceur qui va vite être rattrapée par les basses surpuissantes caractéristiques du crew et de ce Sound orange et noir unique en son genre !

Rico enchaine avec notamment des productions cultes ou plus récentes en collaboration avec Linval Thompson, Telly*, Lasai, et bien sûr des habitués parmi lesquels Nazamba, Shanti D, Charlie P… Le set sera également chargé de messages politiques engagés, notamment pour la France dont le deuxième tour des présidentielles avait lieu le même week-end… 

Pendant ce temps la, et pour toute la soirée, Dubatriation occupe La Makhno avec leur Sound System tout droit venu de Dijon. La petite salle près du bar offre une ambiance plus conviviale, la sélection vinyle et digitale proposée par le crew offre une large palette de sons Dub dansants ! 

Rico O.B.F

Il est 1h du matin quand Vibronics prend le contrôle des machines sur l’O.B.F Sound System. Il était le tout premier artiste international à participer à une Dubquake, en 2006. 16 ans plus tard, il répond toujours présent et apporte son soutien sans faille à Rico et Guillaume mais aussi tous ceux qui oeuvrent dans l’ombre pour organiser ce genre d’évènement ! Comme il sait si bien le faire, le dubber UK joue avec les percussions, les moments mélodieux et les basses profondes pour créer un vrai relief dans son set qui séduit totalement le public. D’ailleurs, personne ne se retiendra de danser et chanter sur l’incontournable ‘R.A.S.T.A.F.A.R.I’ en featuring avec Professa Natti (tu l’as déjà dans la tête rien qu’en lisant le titre, c’est obligé) !

Kaï Dub succède à Vibronics pour proposer à son tour 2h de set. Le producteur / opérateur / selecta originaire du Maasai Warrior Sound System arrive tout droit de Bristol en Angleterre. Ce soir, il propose des sons Dub bien warriors, aux basses idéales pour le Sound d’O.B.F, qui transcendent tous les corps présents dans la salle ! 

C’est O.B.F qui reprendra le contrôle de 5h à 6h du matin avec cette fois-ci une sélection digitale bien puissante, histoire de clôturer ce premier soir en beauté.

« Le public est infatigable, on ressent ce besoin de se défouler, de danser, de partager, comme avant… Et c’est si bon d’enfin être libre de le faire !« 

Samedi après-midi, après une « nuit » au sommeil plus ou moins réparateur, le Dubquake Festival reprend dès 17h avec un Dub Workshop proposé par Mystical Wood dans les studios de Bongo Joe Records. Une immersion totale dans le monde du Dub avec des explications sur les origines du Dub, les différents effets utilisés, du mixage… Mais surtout l’opportunité de mettre en pratique tout ça avec un mix en live !

Puis, les portes de L’Usine ouvrent pour 23h, et cette fois-ci la soirée est répartie entre la salle Le Zoo à l’étage, et Le Rez en bas.

Pavel Big Roba and Militant Youth

Du côté du Rez, le Dubquake Festival propose encore quelque chose différent et très intéressant : mettre en avant les Boxmen, ces hommes ou femmes de l’ombre qui accompagnent les Sound et gèrent tout ce qui est transport et l’installation des Sound Systems, en leur laissant les commandes des machines !

Ainsi, après une petite mise en bouche de la selecta Sasha Steppa, à tour de rôles se sont succédés Natural Skanking et Pavel Big Roba membres du crew O.B.F Sound System, ainsi que Militant Youth et Reverent Sammy Dread membres du crew Iration Steppas. Que de bons sons, roots pour commencer et montant en puissance, avec un vrai show de Reverent Sammy Dread venu proposer un véritable voyage musical, spirituel et éducationnel.

On poursuit ensuite avec le duo Guillaume et Rico d’O.B.F, pour une sélection bien mad de productions Dub chantées, suivies de leurs versions Dub pour laisser le mic’ aux MCs présents ce soir, qui ne sont autres que Sr Wilson et Junior Roy, deux grands habitués du O.B.F Sound System. Les deux MCs réchauffent l’ambiance et mettent le feu à la salle ! Ça danse, ça jump, ça chante, les bras de lèvent… Il faut dire que le public est à fond, et nombreux au rendez-vous puisque la soirée affichait complète avant même de commencer !

Sr Wilson

Du côté du Zoo, c’est le Ubik Sound System qui a pris place, un sound purement local puisqu’ils viennent de Genève même ! Ce soir, ils sont accompagnés de différents MCs : Lasai, Alpha Pup et Nello B. Chacun amène un bout de son univers et sa voix unique dans un moment de pur partage, on se sent ici comme en famille ! Tout ce petit monde, ces artistes passionnés, ces bons sons… Ça donne le smile, et ça fait un bien fou ! 

Toujours sur le Ubik Sound System, on retrouve également Classic Wonder Veterans Sound, composé de Jay Dee au mix et du Solo Banton à la voix. Ce dernier a une énergie de folie et continue a faire grimper l’ambiance avec son flow entraînant et sa voix si caractéristique !

On redescend d’un étage, direction Le Rez, où cette fois-ci le tant attendu Marc de Iration Steppas prend tout juste le relai… Il est accompagné de Dego Ranking au micro et le duo va complètement retourner la salle ! Débutant par des sons Conscious, le set ne cesse de monter en puissance.

Mark Iration n’hésite pas à échanger avec le public, remarque les supporters portant le tee-shirt du groupe, enchaîne les pull-ups sur des sons explosifs pour faire bouger toute la foule ! Evidemment, le Sound System d’O.B.F met bien en valeur les basses et les contrastes des productions d’Iration Steppas pour une expérience totalement envoutante… Aussi nommé « The Vanguard of Dub », le crew mérite amplement cette dénomination puisqu’ils maintiennent leur statut de précurseurs de la culture Dub tout en restant actuels et actifs dans le milieu. D’ailleurs, on nous révèle qu’à l’issue de ce week end de Dubquake Festival, une petite semaine de studio avec Iration Steppas et O.B.F arrive, et ça, ça vend du rêve et promet des collaborations de folies à venir !

O.B.F Sound System clôturera la soirée, en débordant largement sur les 6h du matin initialement annoncées, parce que même si toutes les bonnes choses ont une fin, que demander de mieux que de les prolonger encore et encore au maximum !

Quel week end de folie proposé par O.B.F avec ce nouveau Dubquake Festival ! Les 2 ans d’absence se sont faits ressentir, et ce dans le milieu de la culture en général, et c’est avec encore plus d’envie et d’intensité que tout le monde revient.

L’organisation, la programmation, les propositions sont toujours de qualité, dans un esprit de bienveillance, de partage et d’unité… On en a bien besoin ! Le prochain évènement est déjà annoncé pour Novembre de cette année, et d’ici là, tout pleins d’évènements Dub arrivent pour le printemps été promettant une saison riche en basses.

Big up,
Ti Kaya

© Photos, Vidéo, Texte : Manon Kaya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.