Étiquette : Stand High

Stand High Patrol – The Shift

Stand High Patrol est de retour avec son troisième album nommé « The Shift »  disponible depuis le 26 mai 2017. Un opus surprenant à travers lequel le crew continue ses explorations musicales avec succès et Pupajim nous entraine cette fois-ci dans un Hip-Hop Jazzy mélodique, entêtant et chaleureux, Brooklyn Stylee !

Stand High Patrol - The Shift

Stand High Patrol – The Shift

 

Après nous avoir présenté ces derniers mois le maxi de Ns Kroo (lire la chronique) et le premier album de Stepart (lire la chronique), on est ravi d’apprendre que c’est cette fois le nouvel album de Stand High Patrol qui sort sur leur label Stand High Records. Le successeur de « A Matter Of Scale », leur terrible dernier album (lire la chronique), était attendu, tant le crew a acquis une importante notoriété depuis ses débuts.

Une des grandes nouveautés est que cette fois Merry est un membre à part entière du Stand High Patrol, ce qui n’était pas encore officiellement le cas lors du dernier album, bien qu’il apparaissait déjà sur deux morceaux. Sa présence est cette fois bien plus importante, puisqu’on peut entendre sa trompette sur une bonne partie des 10 titres qui composent cet album.

Deux titres ont déjà été dévoilés par le crew, le terrible premier single ‘My Research’ et ‘Tribute To Tha Originators’ qui vaut également le détour, deux morceaux plutôt Hip-Hop. Mieux vaut vous prévenir, le reste de l’album est dans le même esprit, un superbe mélange de Hip Hop des années 90 et de Jazz. C’est là tout l’intérêt d’avoir intégré Merry au groupe, sa trompette donnes des airs jazzy sur de nombreux titres, comme sur le terrible ‘Lobbies Daily Hobbies’ ou encore ‘After The Rain’.

Et que dire de la performance de Pupajim au micro ? Une fois de plus, il est au top, tant au niveau des lyrics que du flow, comme sur ‘Easy Rider’, un autre de mes morceaux préférés de l’album, mais on pourrait tous les citer ! Sauf ‘Kazy Blues’, mais c’est pour la simple et bonne raison qu’il n’apparaît pas dessus, du moins pas en tant que MC… mais en tant que musicien, puisque c’est lui qui joue du saxophone alto sur le morceau, un talent qu’on ne lui connaissait pas! C’est en effet le seul morceau instrumental, qui est superbe d’ailleurs, un titre à l’atmosphère assez mélancolique, tout en douceur.

‘Dinner Time’ vient conclure l’album, là encore un joli morceau avec un beat Hip Hop et quelques notes de piano, puis Merry à la trompette sur le final, pour un album surprenant mais très vite adopté !

Stand High Patrol – The Shift (Stand High Records)

1. News From 2083
2. The Shift
3. My Research
4. Watching The Drizzle
5. Lobbies Daily Hobbies
6. Easy Rider
7. After The Rain
8. Tribute To Tha Originators
9. Kazy Blues
10. Dinner Time

On ne les attendait pas forcément avec un album dans ce registre, mais le Stand High Patrol nous livre tout de même un superbe album, on se croirait revenu à l’âge d’or du Hip Hop! Ceux qui s’attendaient à des morceaux plus Dub seront peut-être déroutés voire déçus, de notre côté on ne peut que vous recommander chaudement cet album, tant la qualité de ces morceaux est évidente, à noter aussi comme d’habitude le superbe artwork de Kazy, encore un album qui s’annonce comme un classique du crew!

“The Shift” disponible dès le 26 mai 2017 en CD, vinyle, mp3, wav et même cassette ! Toutes les infos sont sur le site du Stand High Patrol en cliquant ici.

Big Up Morgan & tout le Stand High Patrol!

Johann

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Live Report – DownTone #2 – La Carène , Brest (29)

Ce samedi 13 mai 2017 se déroulait la deuxième édition des soirées Downtone à Brest. A l’initiative de Stand High Patrol, au complet avec Roots Atao et son Sound System, ce sont OBF qui étaient conviés à jouer avec Sr Wilson au micro, ainsi que GareSud et Voiron pour ce qui est de la scène Electro !

Stand High Sound System

Stand High Sound System

 

La première soirée Downtone s’est tenu il y a quelques mois du côté de La Carène à Brest et avait tenu toutes ses promesses (lire le report), Stand High a donc décidé de réitérer l’opération avec cette nouvelle soirée, avec toujours le même concept, une salle Dub et une autre plutôt Electro.

Arrivé sur place vers 21h30, je me dirige pour ma part sur la scène Dub, où je vais passer l’essentiel de ma soirée. C’est Roots Atao qui était chargé de démarrer la soirée, avec une terrible sélection Roots, et notamment ‘Jah No Dead’ de Burning Spear. Le Sound System de Stand High Patrol, que gère également Roots Atao, fonctionne à merveille, les 8 scoops installés dans la salle des deux côtés des artistes tournent déjà à plein régime ! Le décor de la salle est aussi superbe, avec les projections de Kazy et Diazzo. La fin de son set sera un peu plus orienté Steppa. Roots Atao aura parfaitement lancé la soirée avant de laisser la place à OBF et Sr Wilson.

DownTone #2

DownTone #2

Cela faisait très longtemps que l’on avait pas vu OBF du côté de Brest, 6 ans, il était grand temps d’y remédier ! Rico et G. prennent le contrôle pour une première heure, avec Sr Wilson, qui lui vient pour la première fois à Brest et découvre la ferveur des massives bretons ! Le début de set est plutôt Roots, avec ‘Love And Broad Highway’ de Mike Brooks, ou encore le riddim du ‘Don’t Let Problems Get You Down’ d’Horace Andy sur lequel Sr Wilson va déjà faire admirer son aisance avec un micro. Rico va ensuite jouer une dubplate de ‘Carpenter’ de Gappy Ranks avec de nouveau Sr Wilson, ‘Never Stop Fighting’ de Johnny Osbourne, ‘Money Money’ d’Horace Andy en version Steppa, le ‘Buddy Bye Riddim’ ou encore le ‘Sleng Teng Riddim’, toujours avec Sr Wilson… Déjà une première heure intense de grande qualité pour le crew !

C’est ensuite Stand High Patrol qui prend le contrôle, également pour une heure. Le crew va débuter avec une sélection orientée Hip-Hop, avec notamment Pupajim qui va interpréter ‘Brest Bay’ sur un autre riddim que la version originale, puis on pourra entendre le premier single issu du nouvel album du crew, « The Shift », qui sortira le 26 mai 2017, le terrible ‘My Research’. On reste encore quelques tunes dans cette ambiance Hip-Hop avec encore un nouvel extrait du nouvel album, ‘The Shift’, sur lequel Merry à la trompette apporte une touche de Jazz à ce morceau, puis les classiques ‘Ruckus’ et ‘Commando’. Le crew va ensuite changer de style, Rootystep et McGyver à la sélection vont jouer une dubplate de Johnny Clarke, Pupajim va chanter les lyrics de ‘Inner Lite’, puis la last tune de cette heure sera ‘Entertainer’ en version Warrior Style !

Stand High Sound

Stand High Patrol

OBF revient jouer de nouveau une heure, avec une énorme sélection, qui va démarrer avec ‘Poor Man Life’ de Mr Williamz ainsi que la version de Sr Wilson ‘Soundman Session’ qu’il va bien sûr chanter. Ce sera ensuite l’énorme ’16 Tons Of Pressure’ avec Charlie P qui va retentir, ou encore ‘Mandela’, une dubplate de Burro Banton, un nouveau titre intitulé ‘Police Brutality’, une dubplate de Daddy Freddy, encore une nouvelle tune de Charlie P avec un riddim proche du Dubstep, ou encore ‘It Haffi Bun’ de Mr Williamz issu de l’album de Iron Dubz (lire la chronique) avec un freestyle de Sr Wilson sur la version ! On est monté d’un cran dans l’ambiance avec cette heure de folie d’OBF qui a enchaîné les big tunes !

Stand High revient également une heure et ne sera pas en reste niveau sélection, avec d’entrée une dubplate Warrior énorme que le crew joue régulièrement en session, Pupajim va nous chanter quelques lyrics du ‘Who Let The Dogs Out’ de Baha Men, puis ‘Rub A Dub Anthem’, ‘Automatic Attack’ sur le morceau ‘Warehouse’, ‘Routine’, ou encore des nouvelles tunes instrumentales, sur l’une d’entre elles Pupajim va également interpréter ‘No Matter How Long It Takes’. On pourra aussi entendre des morceaux plus surprenants, notamment un morceau Electro Dub Jazz assez inclassable dont seul Stand High Patrol a le secret ! Tous les artistes semblent heureux d’être à Brest ce soir pour jouer ensemble et ça se ressent, superbe ambiance !

Il est 2h30, c’est maintenant l’heure du Dub Fi Dub entre Roots Atao, OBF et Stand High Patrol. Roots Atao commence avec une tune de Ns Kroo, OBF va jouer ‘Gangsta Riot’ de Stepart, avec la version de l’album de celui-ci (lire la chronique) ainsi qu’un remix énorme d’OBF, Stand High va jouer ‘The Tunnel’ sur lequel Pupajim va ajouter les lyrics de ‘Mr Trader’.OBF jouera encore des dubplate terribles de Beenie Man et de Cutty Ranks entre autres, avec Sr Wilson toujours en forme au micro, ainsi qu’un énorme remix de la tune ‘Leave It Alone’ de Burro Banton fait par Iration Steppas, on attend l’album entre ces deux crews avec impatience ! Stand High jouera aussi ‘Fit’ de Ns Kroo extrait du maxi que les suisses ont sorti sur le label Stand High Records (lire la chronique), avec les lyrics de ‘Geography’ de Pupajim dessus, qui nous fera aussi un petit freestyle a cappella terrible, puis une last tune Warrior énorme. Roots Atao a également alterné en jouant du Steppa entre autres, et c’est lui qui va conclure la soirée avec une superbe tune Rocksteady pour finir tranquillement cette soirée, qui une fois de plus aura été énorme !

Cette deuxième soirée DownTone  aura donc été de toute beauté, avec trois crews qui auront assuré une énorme prestation, notamment OBF qui pour leur grand retour dans le Finistère auront fait très fort ! Espérons que ces soirées perdureront longtemps, on attend déjà avec impatience la troisième édition !

Big Up à La Carène, Morgan et tous les artistes !

Johann

Étiquettes : , , , , , , , ,

Marina P – Something New EP – 12″ Homeys Records HMYEP001

Le label Homeys Records est de retour dans les bacs le 31 mars 2017 avec la sortie d’un premier EP. Sur celui-ci, on retrouve une tune originale de Marina P et KSD, revisitée dans différents styles par Stand High Patrol, TWM et Homeys !

Homeys feat. Marina P - Something New

Homeys feat. Marina P – Something New

 

Jules aka Homeys et Marina P ont fondé le label Homeys Records en 2013 lors de la sortie du premier album de cette chanteuse d’origine italienne “My Homeys” (lire la chronique). Elle est également l’interprète entre autres des big ‘Divorce à l’Italienne’ avec Mungo’s Hi Fi ou encore ‘I Wish I Were That Girl’ sur la compilation « Reggae Loves Soul ». Après avoir sorti un nouveau vinyle 7″ en 2016 (lire la chronique), le label est de retour avec cette fois un EP au format 12inch.

Celui-ci est né d’une tune de Marina P en featuring avec le dubmaker poitevin KSD, récemment auteur d’un mini-album chez Brigante Records, acclamé par la critique (lire la chronique). La collaboration entre les deux artistes a accouché d’un morceau magnifique, ‘Something New’. La voix de Marina P se marie parfaitement avec le riddim que lui a envoyé KSD, un rythme assez lent à l’atmosphère mélancolique sur lequel la chanteuse se montre particulièrement à son avantage. La version est également superbe, un Dub qui nous transporte vers différentes émotions.

Homeys Records aurait très bien pu publier cette release avec seulement cette version qu’on s’en serait déjà largement contenté. Cependant le label a décidé d’aller plus loin, en proposant également les versions de trois autres dubmakers, tous proches de la chanteuse. A partir du vocal, TWM, Stand High Patrol et Homeys revisitent chacun dans leur style ce morceau, très bonne idée !

Le premier remix est l’œuvre de TWM (acronyme de The Wise Man), qui signe ici une version à l’introduction calme, avant de basculer sur des rythmes Steppa très efficaces. C’est sa première apparition sur vinyle et il fait fort !

La face B commence avec une autre version estampillée Stand High Patrol. Comme d’habitude, le crew n’hésite pas à aller voir plus loin que le Dub pur, et nous emmène vers des sons Jazz où le piano domine, puis sur des rythmiques empruntées au Footwork. Surprenant mais on se laisse embarquer !

L’EP se termine par les versions de Jules Homeys, d’abord avec Marina P puis sa version Dub. C’est ici une superbe version Roots que nous propose Jules, où les percussions et la flûte traversière nous font revenir vers une ambiance méditative, différente de celle de KSD qui jouait plus sur l’émotion. Un morceau apaisant, pour finir en douceur ce superbe EP !

12″ Homeys Records HMYEP001

A1. Something New – Marina P & KSD
A2. Version – KSD
A3. Something Special – Marina P & TMW

B1. One Of A Kind – Marina P & Stand High Patrol
B2. Something Roots – Marina P & Homeys
B3. Something Dub – Homeys

Marina P a la chance de posséder une voix qui colle parfaitement à différents styles musicaux, c’est la preuve qui nous en est une fois de plus fournie après avoir écouté cet EP. Le travail d’expérimentation sonore de ces 4 producteurs aux univers différents est excellent, et nous fait apprécier un seul et même morceau de plusieurs manières. Versatile!

Disponible en digital et en vinyle 12″ le 31 mars 2017, distribué par Scotch Bonnet, cliquez ici pour visiter leur shop.

Big Up Morgan, K-Sänn et Homeys crew !
Johann

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Stepart – Playground

Le label Stand High Records tourne à plein régime en ce moment ! Quelques semaines après la sortie du maxi de NS Kroo, c’est cette fois le premier album de Stepart qui nous en ce début d’année 2017. Onze titres qui oscillent entre Dub, Dubstep et Reggae entre autres, l’originalité est une nouvelle fois au rendez-vous !

Stepart - Playground

Stepart – Playground

 

On avait découvert Stepart il y a déjà quatre ans avec le terrible maxi « Another Night » (lire la chronique) déjà sorti sur Stand High Records, puis on avait pu écouter deux mixtapes qu’il avait également enregistré pour le label, il est donc temps de découvrir plus en profondeur le travail de cet artiste avec un album entier qui lui est consacré !

Onze titres dont une introduction, tous instrumentaux à l’exception d’un morceau avec Pupajim, Merry étant l’autre invité de cet album à la trompette. Une fois de plus, l’artwork est superbe et signé Kazy Usclef, et l’originalité des morceaux est encore de mise, bref on a là tous les ingrédients d’une release Stand High Records !

Dès l’introduction, qui porte bien son titre d’ailleurs, ‘Jungle’, on entre dans un univers mystérieux, complexe, qui va se matérialiser tout au long des morceaux présents sur l’album. Car si certains titres m’ont d’emblée fait forte impression, il m’a fallût plusieurs écoutes pour en apprécier certains autres, et c’est à l’issue de ces écoutes que l’on se rend vraiment compte du super travail réalisé par Stepart.

Parmi les titres qui m’ont tout de suite convaincu, il y a le terrible ‘Lovin Death’, un Dub rendu assez mélancolique par ses notes de synthé très efficaces. ‘Angel Dust’ est également énorme avec ses accents Hip-Hop américain de la grande époque, citons encore le puissant ‘Gangsta Riot’ ou encore le superbe ‘Desperate’ qui a lui des rythmes plus Dubstep.

Les invités apportent tout deux un plus à l’album. La performance de Pupajim est une fois de plus à noter, ‘Non Stop’ est tout simplement génial, dans ses lyrics il parle de la nécessité d’écrire constamment afin de rester au niveau, pas d’inquiétude de son côté! Après ‘Another Night’ et ‘Rainy City Blues’  la connexion entre les deux artistes fait à nouveau merveille. Quant à Merry, sa trompette est la bienvenue et rend apaisant le dernier morceau de l’album, le méditatif ‘Papaya’.

D’autres morceaux m’ont demandé plus d’écoutes avant de vraiment les apprécier, notamment ‘Nemesys’, un morceau que je ne saurais pas comment définir, mais qui après plusieurs écoutes passe aussi sans problème, la grande force de Stepart est qu’à travers ses onze morceaux il essaye de nous proposer différents styles, chose parfaitement réussie, on se surprend à arriver à la fin de l’album sans s’en être rendu compte !

Stepart – Playground (Stand High Records)

1. Jungle
2. Lovin Death
3. Groove Lost
4. Angel Dust
5. Gangsta Riot
6. Desperate
7. Non Stop feat. Pupajim
8. Nemesys
9. Paddy
10. Afrikaa
11. Papaya feat. Merry

Il a fallu deux ans de travail à Stepart pour composer cet album au Lost World Studio, la patience et la qualité de son travail sont enfin dévoilés et ça valait le coup d’attendre, tant ce premier album est réussi. On découvre l’univers varié de l’artiste, son terrain de jeu est ample et devrait plaire au plus grand nombre !

Le label Stand High Records continue lui d’enrichir son catalogue de belle manière, puisque après NS Kroo (lire la chronique) c’est encore un autre artiste qui est mis en avant. On a hâte de voir ce qu’il nous réserve pour la suite !

L’album sera disponible le 27 janvier 2017 en digital, et à partir du 17 février 2017 en vinyle 12″ et en CD.

Toutes les infos sur le site du Stand High en cliquant ici ! 

Big Up Stepart & Morgan !
Johann

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Conscious Sounds feat. King General & Pupajim – Talk 2 Much EP – 12″ Cubiculo Records CR12007

Attention : killer tune ! Le label Cubiculo Records rattaque cette année 2016 en trombe avec la sortie d’un nouveau 12″ composé par Dougie Conscious et deux chanteurs de renom, Pupajim et King General !

Conscious Sounds feat. King General and Pupajim - Talk 2 Much EP

Conscious Sounds feat. King General & Pupajim – Talk 2 Much EP

 

Quiconque amateur de Dub UK a forcément déjà entendu parler de Dougie « Conscious » Wardrop. A la tête du groupe Bush Chemists et du studio Conscious Sounds, Dougie a aidé, avec quelques autres confrères, à populariser le Dub Steppa à l’internationale et notamment en France. Mais depuis quelques années, le producteur s’intéresse de plus près au Digital Dub, créant même un sous-label spécifique simplement nommé Digi-Tal.

Une aubaine pour Cubiculo Records qui a fait de ce style une de ses marques de fabrique… Après une dernière release plutôt orientée Rub-A-Dub (lire la chronique), le label de Dub Unit opère un retour fracassant au Digital pur et dur ! Même si pour le coup l’influence n’est plus le Reggae jamaïcain mais plutôt l’Electro allemand…

Pour créer ce riddim, Dougie Conscious est en effet allé chercher un tube du groupe Kraftwerk intitulé ‘The Model’ et l’a sommairement remixé en gardant intacte cette fameuse mélodie Synthpop post New-Wave. Si les amateurs de Reggae ont de quoi être dérouté, à Culture Dub on adore cette touche « Électro Vintage » qui apporte un vent de fraicheur alors que le titre original date de 1978 !

Pour en faire un big tune, il ne reste alors plus qu’à y apposer une voix. On en aura deux pour le prix d’une, et de surcroit pas n’importe lesquelles ! Sans surprise, Dougie Conscious a d’abord invité un de ses chanteurs fétiches, le génialissime King General. La véritable surprise est la présence à ses côtés de Pupajim, plutôt rare sur des prods qui ne sont pas celles du Stand High, mais qui s’est surement laissé convaincre par l’originalité du riddim.

Cette combinaison détonne, le refrain exécuté à 2 voix est une tuerie et reste facilement en tête. Derrière le message adressé aux chatty (ceux qui parlent beaucoup mais n’agissent pas), se cache donc un véritable hit en puissance qui n’a pas finit de faire parler, lui !

Conscious Sounds – Talk 2 Much EP (Cubiculo Records CR12007)

A. Conscious Sounds feat. King General and Pupa Jim – Talk Too Much
B1. Conscious Sounds – Talk Too much Version
B2. Conscious Sounds – Dub Too Much

Disponible en vinyle 12″ avec son artwork psyché signé Gil Nunes, dans tous les bons shops et en direct chez Cubiculo Records !

Big up Duarte & Dougie !

Loob

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Live Report – Stand High Patrol & Friends – La Sirène, La Rochelle (17)

Une superbe salle, un nouveau live, une scénographie incroyable et une ambiance au top, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette soirée avec le Stand High et leurs amis une belle réussite, et ce fut le cas ! Vidéo, photos, report…

Stand High Patrol

Stand High Patrol

 

Suite à la sortie de l’excellent « A Matter Of Scale » (lire la chronique) et avant d’attaquer une belle tournée d’été qui les mènera notamment au Dub Camp, au Summerjam ou encore aux Vieilles Charrues, le Stand High a décidé de bosser sur un nouveau live et surtout une nouvelle scénographie pour mettre en valeur le travail de leur graphiste attitré, Kazy Usclef. Pendant une semaine, les bretons se sont enfermés dans la salle de la Sirène à la Rochelle, un superbe lieu que nous découvrons pour la toute première fois ce vendredi 6 mars 2015.

Passage obligé avant d’entrer dans la grande salle, le bar, transformé pour l’occasion en dance hall grâce à la sono massive de NOFA Sound System. Le crew rochelais a mis l’ambiance toute la soirée avec une big sélection Roots et Stepper, entrecoupé par un super set Cumbia et Tropical Bass d’un des proches du Stand High, le rennais DJ Elwood.

stand-high-la-sirene-06

Marina P

Dans la salle principale, le warm up est assuré par Goldie Locks aka Roots Atao, également membre de la famille SHP (c’est lui qui gère la partie sound system du crew notamment). L’ambiance monte d’un cran avec l’arrivée sur scène de Step-Art et Marina P. Le duo fonctionne très bien : Step-Art enchaine dubplates, productions maison et riddims pour Marina P qui nous livre ses meilleurs tunes : « Divorce à l’Italienne », « I Wish I Were That Girl » et de nombreux extraits de son dernier album, « My Homeys » (lire la chronique). Un live éclectique allant du Ska à la Bass Music, en passant par du Dub, du Digit et du Dubstep bien dark !

Il est presque minuit quand Stand High Patrol déboule sur la scène devant un public surmotivé. L’heure venue de découvrir cette fameuse scénographie. Sur scène sont ainsi  installés un grand écran et un décor représentant des gratte-ciels, peinturé par Kazy. Et lorsque les projections commencent, toute cette petite ville s’anime… Le mapping est calibré au millimètre près, une véritable prouesse technique ! Bienvenue dans l’univers du Stand High, ready for the Dubadub Experience !

Stand High Patrol

Stand High Patrol

Le live démarre avec le premier single de l’album « A Matter Of Scale », le superbe « Sleep On It ». La foule reprend le refrain en chœur avec Pupajim, le ton est donné ! Après cette introduction, le rythme va s’accélérer avec le terrible « How Long It Takes », pour ne plus retomber pendant 2h… Comme à leurs habitudes, et hormis ces 2 premiers morceaux, les bretons réinterprètent totalement leurs meilleures tunes en live. Les inconditionnels du Stand High reconnaitront entre autres les lyrics de « The Big Tree », « Automatic Attack », « Rub-A-Dub Anthem » et même, chose rare, de « Business Of War », chantés en live par Pupajim sur des riddims inédits.

Un « détail » qui a toute son importance : les Dubadub Musketeerz ne sont plus 3 mais 4, avec le dernier venu, Merry, qui de sa trompette apporte une plus value aux riddims minimalistes du Stand High. Et même si le live sur scène diffère d’une prestation en sound system, ils n’oublient pas pour autant les fondamentaux et joueront de nombreuses dubplates, dont quelques pépites enregistrées avec Peter King et Hopeton Lindo… En guise de last tune, nous aurons le droit à un dernier extrait de l’album, le puissant Dub « The Tunnel », warrior style !

Le public a massivement répondu présent et il a eu raison à voir tous les sourires affichés sur les visages après la soirée. Tous les groupes ont assurés, et les mousquetaires du Stand High, en se renouvelant continuellement, ont prouvé qu’il faudra encore compter sur eux pendant longtemps !

Live Report : Loob
Photos et Vidéo : LNA

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Dub Camp Festival – Le Pellerin (44) – 4 au 6 Juillet 2014

Les activistes de l’association Get Up! se lancent dans l’organisation d’un festival  d’envergure internationale avec 3 jours de dub, 40 crews, 14 sono et 150 artistes venus de toute l’Europe !

Dub Camp Festival

Dub Camp Festival

Il y’a l’UNOD au Royaume-Uni, il y’aura désormais le Dub Camp en France ! Après avoir fait venir de nombreux sound systems et artistes lors des soirées Nantes Dub Station et Nantes Dub Club, l’association Getup! a décidé de dédier un événement unique à ce mouvement qui ne cesse de prendre de l’ampleur : Le Dub Camp Festival.

Le projet, qui mobilise 400 bénévoles et une équipe de professionnels investis, propose 3 jours de sound system, répartis sous 3 chapiteaux ou “arenas” : Sound Meeting Arena, Dub Club Arena et Outernational Arena. Que vous soyez amateurs de sound system, de reggae music ou simplement curieux de découvrir cette culture, le Dub Camp festival vous propose de vivre un moment unique, sur un site naturel et protégé mis à disposition par la commune du Pellerin.

Qualité, découverte et convivialité, voilà les ingrédients que vous retrouverez les 4,5 et 6 juillet prochains au Dub Camp Festival !

Vendredi 4 juillet 2014 :

SOUND MEETING ARENA
OBF Sound System (FR)
Equal Brothers Sound System (FR)
Stand High Patrol feat Pupa Jim (FR)
Iration Steppas feat Danman (UK)

DUB CLUB ARENA
Zion Gate Hi-Fi (FR)
Don Fe (SP) feat Prince Jamo (UK)
Jah Youth (UK)
Roberto Sanchez (SP)
Reality Sound (FR)

OUTERNATIONAL ARENA
I-Skankers Hi-Fi (FR)
Jah Version feat Nish Wadada (POR)
Moa Anbessa (ITA)
Word Sound & Power (UK)

Samedi 5 juillet 2014 :

SOUND MEETING ARENA
King Shiloh Sound System (NL)
King Earthquake Sound System (UK)
Blackboard Jungle Sound System (FR)

DUB CLUB ARENA
Dawa Hi-Fi (FR)
Mungo’s Hifi feat Mr Williamz (SCO)
Soom T feat & Zion High Foundation (SCO & FR)
Slimmah Sound & Lyrical Benjie (NL)
Jah Ragga (UK)
Jah Garden feat. BoudhamaJah (FR)

OUTERNATIONAL ARENA
Red Lion Sound System (FR)
Steppin Forward (FR)
Sip A Cup (UK)
Nyabin Sound (FR)
Rootikaly Movement (SP)
Deng Deng feat King Ital (SUE)

Dimanche 6 juillet 2014 :

SOUND MEETING ARENA
Aba Shanti-I Sound System (UK)
Legal Shot Sound System (FR)
Salomon Heritage Sound System (FR)

DUB CLUB ARENA
Dub Livity Sound System (FR)
Kanka (FR)
Dubkasm feat Solo Banton (UK)
Channel One (UK)
Roots Meditation (FR)

OUTERNATIONAL ARENA
Jah Militant Sound System (FR)
Kibir La Amlak (UK)
Mellow Vibes (UK)
Leones Humildes (SP)
Maasai Warrior (UK)

Le festival à ne pas manquer !!!

DUB CAMP FESTIVAL
Vendredi 4, Samedi 5 et Dimanche 6 Juillet 2014
Canal de La Martinière – 44640 LE PELLERIN
Entrée : 28€ (1 jour) / 75 (3 jours) – Préventes et infos sur : www.dubcampfestival.com

Ne ratez pas l’émission Culture Dub spéciale Dub Camp Festival le mardi 10 juin !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Stand High Patrol – 7″ Unemployed

Très actifs ces derniers temps, Stand High Patrol revient squatter les bacs avec un nouveau 45t, un single plus roots qu’à l’accoutumée, magnifié comme bien souvent par la voix et les lyrics de Pupajim…

Stand High Patrol - 7" Unemployed

Stand High Patrol – 7″ Unemployed

Un sound system (9 scoops), une nouvelle résidence (Bubble & Rock), et deux sorties vinyles : le Stand High n’a pas chômé ces derniers mois…  Après le 12″ en compagnie du producteur Step Art (lire la chronique), les trois Dubadub Muskateerz reviennent aux fondamentaux avec un 7″ dans la lignée de leurs productions les plus roots, plus proche d’un “Mr Bossman” qu’un “Another Night” par exemple… Les influences ne sont d’ailleurs pas dissimulées, Channel One UK pour le riddim et Martin Campbell pour le vocal, dont les bretons sont très fans. Très envoutant, l’instrumental est moins minimaliste que les prods dubadub auxquels ils nous avaient habitués, ca ne pourra pas leur être reproché ! Le Stand High a même fait appel à I-Mitri (Counterction) pour ponctuer le riddim de percussions nyahbinghi. Comme à son habitude, le chant de Pupajim est très juste, très pur, et je dirai même en progrès constant depuis les premières productions, du genre “TV Addict”… Jusqu’où s’arrêtera t’il alors ?

Stand High Patrol – 7″ Unemployed (Stand High Records)

A. Stand High Patrol – Unemployed
B. Stand High Patrol – Unemployed Riddim

Disponible en version digitale et en vinyle 7″ dans tous les bons shops !

Étiquettes : , , , , , , , ,

Stand High Patrol’s Mixtapes

En quelques années, les 3 mousquetaires du Stand High sont devenus les références d’une nouvelle scène dub française, qui puise ses inspirations musicales de nombreux styles (reggae, digital, stepper, dubstep, hip-hop…). Il était donc normal pour eux de vous présenter à leur tour d’autres artistes de cette scène, et pour cela, rendez-vous sur leur site!

Au fil des sessions lives et des rencontres, Stand High à croisé de nombreux artistes qui par leur détermination, leur talent et leur passion, contribuent activement à la diversité et à la richesse de la scène bass music. A la fois sources d’inspiration et compagnons de live des Dubadub Musketeerz, ces DJs, selecteurs et producteurs vous proposent de découvrir leurs sélections du moment, sous le format mixtape. Des mixs exclusifs, dans des styles bien différents, à découvrir de toute urgence et à suivre de près puisque de nouvelles mixtapes seront rajoutées régulièrement!

La première mixtape, signée Von-D : dubstep style!

La seconde en 2 parties, avec le producteur Step Art au contrôle!

La troisième mixtape, big tunes du sélecteur des crews Skank It Up / Cool & Deadly : Dub-4!

Induhman dubplate galore pour cette quatrième mixtape!

La cinquième, Idren Reality 100% dubplate!

Mise à jour : Cumbia & Tropical Bass pour DJ Elwood, weepa!

Mise à jour : Et la dernière toute fraiche signée Posea Le Foulek, strictly original press!

http://youtu.be/Vd8r1fHOAno

Toute l’actualité du Stand High et de leurs mixtapes : www.standhighpatrol.com

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub Show – 5 février 2013 – Radio Pulsar

Radio Pulsar

Pulsarpulsa

Retrouvez la playlist et le podcast de l’émission Culture Dub du mardi 5 février 2013 de 21h à 23h sur le 95.9 FM et sur Radio Pulsar! Emission spéciale présentation des Victoires du Reggae 2013, et en bonus 30 minutes de sélection de Mikey Dread du Channel One Sound System!

Cette semaine, Loob vous a concocté une émission spéciale, consacrée aux Victoires du Reggae 2013. Découvrez quelques-uns des nominés dans les catégories : album roots de l’année avec Groundation, U-Roy, Winston Reedy, Positive Roots Band & Rod Taylor ; album digital/uk de l’année avec Dreadsquad, YT, Solo Banton, Fu Steps, Stand High, Dubateers et Alpha & Omega ; et album dub de l’année avec Dub Monster, Webcam Hi-Fi, Mayd Hubb & Joe Pilgrim, Zenzile, Brain Damage, Vibronics, Miniman et Dub Inavders.

Retrouvez la liste complète des nominés et toutes les modalités de vote en cliquant ici.

Pour terminer cette émission spéciale, nous vous avons dégoté un mix inédit de 30 minutes signé Mikey Dread du Channel One Sound System, enregistré en 2009 pour la webradio Stageradiolive.com. Roots & Culture style! Tout ca pour vous présenter la prochaine Dub Station parisienne qui aura lieu le samedi 9 février (plus d’infos).

Alors soyez connectés dès 21h pour une nouvelle émission de Cuuulllllltttuuuurre Duuub!!!

  1. River Niger – Mad Professor
  2. Humility – Groundation – Building An Ark
  3. Pray Fi Di People – U-Roy – Pray Fi Di People
  4. Lion of Judah – Winston Reedy & The Donkey Jaw Bone – Make A Change
  5. It’s a World – Positive Roots Band & Rod Taylor – Original Roots
  6. Hear me now Jah people – Dreadsquad feat. U Brown – The Riddim Machine
  7. Revolution time (intro) with Nucleus Roots – YT – Revolution Time
  8. Reggae Recipe – Solo Banton – Higher Levels
  9. Quiet Before the Storm – Fu Steps – No More Vibes To Waste
  10. Brest Bay – Stand High Patrol – Midnight Walkers
  11. Salute (feat. Charlie P) – Dubateers – Babylon Surrender
  12. Jah Arise – Alpha & Omega meets Dan I – Blessed Are The Poor
  13. Arise Dub – Alpha & Omega meets Dan I – Blessed Are The Poor
  14. Dub Monster’s Curse – Bost & Bim Meet Fabwize – Dub Monster
  15. Musically feat. Trevor Junior extended version – Webcam Hi-Fi – Feeding My Faith
  16. Mellowmoon – Maÿd Hubb meets Joe Pilgrim – Mellowmoon
  17. Stay – Zenzile – Electric Soul
  18. What You Gonna Do ? (feat. Zeb McQueen) – Brain Damage Dub Sessions – What You Gonna Do ?
  19. Youthman (feat. King Kikko) – Vibronics meets No More Babylon – The French Connection
  20. Skyworkers – Miniman – Back To Roots
  21. Fight For Your Right (feat. El Fata) – Aku-Fen – Dub Invaders vol.2
  22. Fight for you dub part 3 – Roots’n’Future Hi-Fi – Dubplate
  23. Channel One in Session (30 min) – Channel One Sound System – Stageradiolive.com – 4th august 09
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub Show – 18 décembre 2012 – Radio Pulsar

Radio Pulsar

Pulsar

Retrouvez la playlist et le podcast de l’émission Culture Dub du mardi 18 décembre 2012 de 21h à 23h en direct sur le 95.9 FM et sur Radio Pulsar! Pour terminer cette année 2012 en beauté, beaucoup de nouveautés et d’exclusivités en mode roots, dub, digital, dubsetp et même jungle!

Avant de se retrouver en 2013 pour une nouvelle année pleine de Dub, Loob vous a concocté une dernière émission pleine de nouveautés, d’exclusivités, de surprises et de cadeaux!

On commence tranquillement avec quelques nouveautés roots & dub avec la dernière sortie du label Ka Records, suivit du crew italien Pressure Dub Sound avec Mr Dill Lion Warriah au micro pour 2 big tunes roots & culture!

Grosse session digitale ina dub pour continuer, comme on l’aime à Culture Dub : les prochaines sorties vinyles des Mungo’s Hi Fi sur leur label Scotch Bonnet Records en exclusivité, le tout nouveau Dreadsquad avec le MC Dr Ring Ding, et un medley inédit de Dj Yama de Reggae Toyboy Records from Japan avant la sortie de la série “Digitonight” avec El Fata, Diegojah et Mr Williamz!

Pour terminer cette sélection dub-digit, et pour vous annoncer les soirées du weekend, un petit Stand High suivit d’une dubplate spéciale de Daman pour le Culture Dub Sound! Autres artistes de sortie ce weekend dans toute la France : Vibronics, OBF et Miniman, dont nous écouterons quelques morceaux. Et bien sûr plein de places à gagner pour ces différentes sessions!

Un petit tour par le nouvel opus des Dub Invaders qui sort ce lundi 17 décembre, et on file vers la Bass Music pour terminer cette émission en beauté avec Green Lion, Patatattak, des remixs de Tetra Hydro K, et dix dernières minutes consacrées aux Fu Steps avec les remixs de Mr Zebre, et leur nouveau cut jungle sur le label Dubwise Station de notre ami Doumpa!

Préparez-vous massives, ca va déménager ina dub pour cette dernière émission de Cuuuuuuulture Dub!!!

  1. River Niger – Mad Professor
  2. Right Word – The Mighty Lions – KA Vinyl #8
  3. Right Dub – The Soul Agitators – KA Vinyl #8
  4. Sitting Bull – Mr Dill Lion Warriah – 10″ Bassline Records
  5. Dub Bull – Pressure Dub Sound – 10″ Bassline Records
  6. Roots Fanatics – Mr Dill Lion Warriah – 10″ Bassline Records
  7. Dub Fanatics – Pressure Dub Sound – 10″ Bassline Records
  8. Your love – White Label (pre-release)
  9. Your love riddim – White Label (pre-release)
  10. Digitonight Medley – DJ Yama (pre-release)
  11. Your sound is done – Dr Ring Ding & Dreadsquad
  12. Your sound is done (version) – Dr Ring Ding & Dreadsquad
  13. In a competition feat. Parly B – Tradesman (pre-release)
  14. Competition riddim – Tradesman (pre-release)
  15. Rocking in the frontline ft. El Fata – Subactive Sound – Frontline EP
  16. Brixton frontline ft. Ranking Levy – Subactive Sound – Frontline EP
  17. Dub the frontline – Subactive Sound – Frontline EP
  18. Amplifier – Stand High – 7″ Stand High 02
  19. No Nuclear Weapon – Daman (Dubplate)
  20. Glowing Fire – Vibronics meets High Tone
  21. Glowing Dub – Vibronics meets High Tone
  22. Burn Dem (feat. Echo Ranks) – Fabasstone – Dub Invaders vol.2
  23. Burn Dub (feat. Echo Ranks) – Fabasstone – Dub Invaders vol.2
  24. Forward Dub pt1 – OBF – 12″ OBF Records 02
  25. Sunshiny Dub feat Earl 16 – Miniman – Back To Roots
  26. Terrorists in the Shitty (Green Lion Remix) – Eek A Mouse
  27. Rockers Sword – Patatattak – Dub Tentacles Vol.4
  28. Ska Dub (Dephas8 remix) – Tetra Hydro K – Indigestion de Tofu remix
  29. Skadub (Mooncat remix) – Tetra Hydro K – Indigestion de Tofu remix
  30. Quiet Before The Storm (Mr Zebre remix) – Fu Steps – Quiet Before The Storm
  31. Quiet Before The Storm Dub (Mr Zebre remix) – Fu Steps – Quiet Before The Storm
  32. Blaze Up Di Fire (original vocal mix) – U.Stone & Viniselecta feat. Fu Steps – Dubwise Station Records

Ecoutez le podcast de l’émission

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Télérama Dub Festival vol.10 en Novembre dans toute la France

2012 : le Télérama Dub Festival fête ses 10 ans d’existence en trombe avec une excellente programmation répartie dans 10 villes de France pour ne pas manquer cet évènement!

Télérama Dub Festival 2012

Télérama Dub Festival vol.10

Dans moins d’un mois, le Télérama Dub Festival repart sur les routes de France pour fêter dignement 10 ans d’activisme, qui en font au jour d’aujourd’hui le festival n°1 de la musique dub sous toutes ses formes et de la culture sound system.

10 ans ca se fête, et pour se faire les organisateurs et programmateurs (Frédéric Péguillan et Bi-Pôle) vous ont concocté une programmation exceptionnelle avec pléthore d’artistes incontournables de la scène Dub, et avec tout l’éclectisme que nous lui connaissons. Tout au long du mois de novembre, et dans 10 villes de France, vous retrouverez donc des dubbers prestigieux et des découvertes, avec en point d’orgue un weekend parisien à couper le souffle! En effet, les 23 et 24 novembre, le Télérama Dub Festival investit de nouveau le 104 avec une première soirée inédite et la venue du très rare Adrian Sherwood ainsi que la présence de Gorillaz version sound system! Pour la soirée du samedi, 3 espaces dédiées rien qu’au dub : une nuit sound-system dans le Musical Riot Hall avec Iration Steppas en full sono, plusieurs prestations dans La Nef avec notamment la création inédite de Molécule et Uzul (2 des plus récurrents invités du Télérama Dub Festival), et un hommage à Joe Strummer, chanteur des Clash disparu il y a dix ans, et qui fut l’un des premiers à populariser le dub en le mariant au rock. Assurément le weekend à ne pas louper pour tout fan de dub!

En images, voici ce que ca donne :

Toutes les dates :

  • 02/11 – Clermont Ferrand @ La Coopérative de Mai : Zenzile + Örfaz + Guest
  • 08/11 – Montpellier @ Victoire2 : Bass Crafter + Zenzile + Örfaz + Guest
  • 09/11 – Marseille @ Cabaret-Aléatoire : Dub Invaders (High Tone Crew) powered by Dub Addict Sound System + Zenzile + Bass Crafter + T.i.T
  • 16/11 – Bourges @ Emmetrop : Bass crafter + Smile Jamaïca Sound System
  • 17/11 – Angers @ Chabada : Zenzile + Filewile in dub + Molecule
  • 22/11 – Lille @ La Péniche : Bass Crafter + Örfaz
  • 23/11 – Paris @ 104 : Gorillaz Sound System + Adrian Sherwood + Filewile (In Dub)
  • 24/11 – Paris @ 104 : Örfaz + Uzul Vs Molecule + Hollie Cook Live mixed by Prince Fatty + Bass Crafters (Kaly Live Dub Side Project) + Stand High Patrol + Iration Steppas Full System + Kanka + T.I.T + Yosh plays The Clash + Zenzile + Dub In Vo meets Dubmatix feat. Don Letts + Sly & Reggie (Joe Strummer Meets The Suburban Pirate) + Brain Damage Dub Sessions
  • 27/11 – Strasbourg @ Laiterie : Zenzile + Dub in VO
  • 30/11 – St Etienne @Le Fil : Kanka + Örfaz + Metastaz + Guest
  • 30/11 – Annemasse @ Chateau Rouge : Zenzile + Idem + Bass Crafter + Uzul + Guest

Les places pour tous ces évènements sont en vente et disponibles sur DIGITICK.

Toutes les infos sur www.teleramadubfestival.fr

Et comme chaque année, Culture Dub est partenaire du Télérama Dub Festival, et vous fera gagner prochainement des places et des compilations! A suivre…

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,