Étiquette : Oulda

Kamel & Agobun Riddim Section – Trésor Révélé – LP Agobun LP01

Album sorti en fin d’année 2019, il était temps à Culture Dub de revenir sur ce magnifique « Trésor Révélé », fruit de la rencontre entre Kamel, Flo d’Agobun et Youthman du Chalice Sound… De la poésie, du conte, de l’émotion et du conscious, sur du Roots Dub puissant, à découvrir de toute urgence !

Kamel & Agobun Riddim Section – Trésor Révélé

 

Sound System Reggae Roots basé à Lille, Agobun est inspiré à sa création en 2007 par la scène locale (Chalice, Coptic…) et les sounds Dub de Londres (Aba Shanti I, Jah Shaka…). Au fil des ans, le crew s’est construit une solide réputation underground en produisant un son de qualité alliant puissance et clarté pour transmettre une vibe originale à chacune de leur session.

En Juin 2018 sur votre site Culture Dub nous vous présentions le superbe projet « Nous Appelons » issu de la rencontre entre les membres du Nofa Sound System et le poète Paul Waco, nous contant l’histoire de La Nouvelle Calédonie, des îles et des peuples du Pacifique sur de puissants Riddim Dub (lire la chronique)

C’est dans le même esprit que Flo du Agobun Sound System a imaginé en compagnie de Youthman du Chalice Sound System et du poète Kamel, ce sublime et puissant « Trésor Révélé » nous partageant au travers de 7 titres un magnifique voyage spirituel et conscient… Un hommage à sa glorieuse majesté sur le titre ‘Trésor Révélé’, mais aussi le constat désolant de voir l’homme se perdre dans des conflits entre haine et violence avec ‘NRA’, ou tout simplement nous parlant de l’expérience de chacun d’entre nous, s’abandonnant à ce moment vivifiant de musique libératrice sur ‘Sound System’ !…

Les 7 riddims + 2 Dubs composés et arrangés par Agobun Riddim Section au sein du studio Agobun à Lille sont tout simplement exquis, nous permettant de vivre pleinement les textes de Kamel ! On retrouve évidemment les lillois Flo et Youthman à la production, entourés de Oulda à la basse et au synthé ainsi que de Ju Lion à la guitare et Moovdem aux percussions !

Kamel & Agobun Riddim Section – Trésor Révélé

1. Trésor Révélé
2. L’Oppresseur Et L’Opprimé
3. Sound System
4. Libération
5. Ali
6. Envolée Spirituelle
7. Spiritual Dub
8. N.R.A.
9. Reveal Dub

Ce « Trésor Révélé » de Kamel & Agobun Riddim Section sort en vinyle et au format digitale sur le label Agobun, un album à se procurer sans aucune hésitation, tant pour la beauté musicale que pour sa poésie, qui vous feront, à coups sur, un grand bien… La musique et les mots peuvent aussi soigner les maux du peuple, merci Agobun !

Commandez le vinyle « Trésor Révélé » de Kamel & Agobun Riddim Section en cliquant ici

Toutes les infos et suivez Agobun sur leur site : https://agobun.blogspot.com/

Large up à tous les militants lillois,
AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Live Report – Bagnols Reggae Festival #1 – Bagnols-sur-Cèze (30)

Retour sur le Bagnols Reggae Festival qui célébrait sa première édition à Bagnols-sur-Cèze les 26, 27 et 28 Juillet 2018 avec une programmation impressionnante rassemblant stars du Reggae et légendes du Dub comme Jimmy Cliff, Ken Boothe, Jah Shaka, Aba Shanti-I et bien d’autres. Welcome to Kingston-sur-Cèze !

Ken Boothe

Ken Boothe

 

Jeudi 26 Juillet :

C’est parti, je me rends à la scène principale pour l’ouverture du festival dans une douce ambiance Reggae avec le chanteur Max Livio et son superbe band, tandis que petit à petit le parc Rimbaud se remplit. À 19h, The Viceroys & BRF All Stars débarquent sur scène avec maintenant un public plus garni et très observateur du show qui se déroule sous ses yeux. Le Roots de ce mythique trio vocal jamaïcain a résonné dans les cœurs de tous les festivaliers !

Joseph Cotton

Joseph Cotton

Du côté de la scène Dub Club – un Dub corner sonorisé par les 24 scoops de Blackboard Jungle – Roots Attack arrive à attirer le public avec une ambiance qui ne cessera pas de monter jusqu’à la fin de la session. Le grand Joseph Cotton est présent à leurs côtés, et prendra même un grand plaisir à venir chanter au coeur du public. Cerise sur le gâteau, on a également le droit à un dub fi dub entre Roots Attack et Blackboard Jungle juste après !

À 20h45, je pars en direction de la Main Stage pour assister au concert de Misty In Roots, groupe de Reggae britannique de renom, comme le sont Steel Pulse et Aswad, entre autres. Plutôt rares en France, les anglais ont livré une belle performance, et comme toujours très militante !

Entre temps du côté Dub ClubDub Judah propose aux festivaliers un Live riche et bien pensé. Dub Judah est un artiste extrêmement complet, il est notamment multi-instrumentiste, producteur, chanteur, auteur, compositeur, arrangeur, interprète et bassiste du groupe Twinkle Brothers… Bref, une légende du Dub UK ! La sono de Blackboard Jungle balance toujours plus de grosses basses et euphorise ainsi le public, et d’autant plus avec l’excellente performance de la chanteuse Soom T ensuite !

C’est au tour de Jimmy Cliff de plonger le festival dans un océan de bonnes vibes. Tous les festivaliers suivent le rythme d’un pas vif et joyeux, bercé par les plus grands titres de cette légende du Reggae jamaïcain. Un show envoûtant qui a offert une connexion incroyable entre l’artiste et son public ! La première soirée du festival se clôture côté Main Stage avec Anthony B qui interprète des titres connus de tous les amateurs de Nu Roots, pendant que du côté du Dub Club, Blackboard Jungle envoie un son toujours aussi propre avec Nish Wadada et Earl 16 au micro. La combinaison musicale idéale pour finir en beauté !

 

Joe Pilgrim

Joe Pilgrim

Vendredi 27 Juillet :

Comme tous les jours, nous avons rendez-vous dès 17h avec Blackboard Jungle, parfait pour finir de “chiller” après le camping ! Sur la Main Stage c’est Joe Pilgrim & The Ligerians qui ouvrent les festivités avec une prestation qui ne manque pas de mettre en jambe les festivaliers pour la suite de la soirée ! Du côté du Dub Club, Blackboard Jungle laisse la main à Zion Gate dont le son conscient et spirituel raisonne avec justesse,renforcé par les lyrics du chanteur Ras Mac Bean.

C’est impatient de voir Skarra Mucci en live que je me dirige à la Main Stage à 19h. Dès les premières notes, c’est un déferlement d’énergie positive, l’artiste se donne vocalement et la foule est là pour le féliciter. À 20h45, Ken Boothe prend le relai. “Mr Rocksteady” interprétera entre autres les superbes ‘Let the Water Run Dry’ et ‘Speak Softly Love’. Le chanteur impressionne son public notamment lorsqu’il fait un grand discours de paix et d’amour. J’ai, bien évidemment, assisté ensuite au show de la chanteuse Jah9 & The Dub Treatment. Une très bonne représentation avec quelques pépites comme le titre ‘Feel Good’ ou ‘Steamers a Bubble’.

Il est déjà 22h30 et je dois me rapprocher rapidement de la scène Dub pour ne pas manquer les premières tunes du grand Jah Shaka. Une fois ses grands drapeaux de Sélassié mis en place, il commence. L’espace entre les trois stacks de 8 scoops est complètement investi, tout le monde est au rendez-vous pour assister à cette performance mémorable.

Déjà 00h15 et je me déplace du côté de la scène principale pour voir la grandiose Dezarie ! Là encore une prestation exceptionnelle qui force le respect, et un excellent choix du programmateur, d’autant plus que c’était la première date en Europe de l’artiste.

Retour au Dub Club, Jah Shaka est passé à la vitesse supérieure et joue alors la big tune ‘Everliving’ de Moa Anbessa avec Prince David. J’assiste au spectacle depuis l’espace artiste et j’ai pu me rendre compte de l’incroyable montée en pression du public. Jah Shaka a littéralement transformé le parc en un immense trampoline sur lequel tout le monde bondit ! Pas moins de trois heures de set pour clôturer en beauté cette seconde soirée du Bagnols Reggae Festival avec parmi les last tunes, le terrible ‘Mistry Babylon’ de UK Principal.

 

Samedi 28 Juillet :

Pour le dernier soir du festival, c’est plein d’énergie que j’assiste à l’ouverture de la Main Stage avec Marcus Gad & Tribe. Il est 17h45, l’ambiance est déjà là, et de plus en plus de monde se rassemble devant la scène. À 19h45 c’est Nkulee Dube – la fille de la star du Reggae africain Lucky Dube (R.I.P) – qui prend le relai avec ses jolis titres. D’abord choriste et danseuse, l’artiste sud-africaine s’oriente vers une carrière de chanteuse et c’est tout à son honneur !

Weeding Dub

Weeding Dub

Du côté de la scène Dub Club, c’est Nucleus Roots qui se charge du warm up. Groupe phare de la scène UK, le crew de Manchester est représenté en DJ Set par Paul Lush, accompagné des chanteurs et Mc’s Ossie Gad, Simon Dan et UK Principal. Un show avec des tunes exclusivement Steppa sort des 3 murs de son, et les chanteurs rugissent comme des lions pour créer un parfait équilibre avec les grosses basses !

Ijahman Levi, un des artistes les plus mystiques du Reggae Jamaïcain, est présent ensuite sur la Main Stage pour cette pour cette première édition. Avec pas moins de 28 albums à son actif et une reconnaissance internationale, ce fervent rasta est une référence incontournable en matière de Reggae Roots et nous livre un show de qualité.

A 22h35, direction le Dub Club pour assister au Live de l’incontournable Weeding Dub ! Le dubmaker est pour l’occasion accompagné du chanteur Oulda, l’un des nombreux chanteurs présents sur son dernier – et excellent – album, “Another Night Another Day” (lire la chronique). Le duo remporte un franc succès dans le public et auprès des professionnels présents.

Tout le monde attendait Alpha Blondy pour le dernier soir, et c’est bien l’artiste qui réunira le plus de foule. Tout le monde chante, on assiste à un grand moment de partage et de musique dans les règles de l’art ! Peu après minuit, c’est à Julian Marley que revient la tâche de clôturer les concerts côté Main Stage. Réel showman, le chanteur fait danser la foule dans un style Reggae moderne, teinté de Hip-Hop.

Je me rend une dernière fois au Dub Club pour assister à la performance de l’immense Aba Shanti-I qui clôture le festival. Véritable légende du Sound System UK, Aba Shanti nous a tous impressionné avec un show singulier, entre Roots et Dub Stepper bien puissant. Plus de trois heures de good vibes, se finissant par les cris d’encouragement des festivaliers pendant près de 10 minutes.

Nostalgique du Garance Reggae Festival et avant cela du Jamaican Sunrise et du Ja’Sound, la relève d’un grand événement Reggae au parc Rimbaud de Bagnols-sur-Cèze est bel et bien prise en main avec le Bagnols Reggae Festival ! Avec de très grands noms de la scène Reggae internationale et une scène Dub de qualité idéalement mise en valeur par les 24 scoops de Blackboard Jungle, le public a répondu à l’appel puisque pas moins de 20 000 festivaliers sur les 3 jours ont assisté à cette belle première édition. Rendez-vous l’année prochaine !

Live Report : Martin Chartier pour Pull-Up MAG & Culture Dub
Mis en forme et arrangé par Loob
Photos : Florent Daviot (toutes les photos ici)

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub Show – 22 Mai 2018 – Radio Pulsar

Culture Dub - Radio Pulsar

Culture Dub – Radio Pulsar

Retrouvez le podcast et la playlist de l’émission Culture Dub Radio Show du mardi 22 Mai 2018 animée par AlexDub de 21h à 23h sur les ondes de Radio Pulsar avec toutes les nouveautés Roots, Digital, Dub, Steppa, des exclusivités, gagnez des places pour Le Dub Farm Festival à Mantes La Jolie et pour le Mash Up The Valley #5 à Quarante … Ready ?

Beaucoup nouveautés Reggae Dub Roots cette semaine avec le groupe Reggae Workers of The World et son plongeon dans l’Histoire du Reggae, Skankytone et son travail Roots toujours de grande qualité, Soul Sugar et son funky Reggae groovant, Med Dred, Tribal Seeds, Protoje, Shanti Powa et son superbe nouvel opus ainsi que le retour de Sir Jean !

Digital avec Jejah et Banana Zvuk avant un plongeon dans les nouveautés Dub !

Culture Dub vous fera gagner des places pour le Dub Farm Festival (lien vers l’événement) dont on écoutera des extraits de Weeding Dub et Stepper Allianz, qui vous feront skanker tout au long de 2 week end de folie !!

Dub Strictly Dub avec en exclusivité : Militant Warriors, Mighty Massa, Tsunami Wazahari, Dubzoic, Feldub avant de se quitter avec un second extrait du nouvel opus de Radikal Guru !

Alors soyez prêt dés 21h pour une nouvelle émission Culture Dub Show Radio animée par AlexDub accompagné du Culture Dub Crew !!! 2h de musique, 2h de son, 2h de Dub, c’est Cuuuuuuullltuuure Dub !!!

  1. River Niger – Mad Professor
  2. Bump In The Night – Reggae Workers of The World – RWW II
  3. Flowing Garden feat Prince Alla – Skankytone – Flowing Garden EP
  4. Flowing Dub feat Prince Alla – Skankytone – Flowing Garden EP
  5. I want you feat Sly & Robbie (Vocal Mix) – Soul Sugar – 12″ Gee Recordings GEED006
  6. I want you feat Sly & Robbie (Dubmix) – Soul Sugar – 12″ Gee Recordings GEED006
  7. Empty Words – Med Dred – Dred Reggae
  8. Dub-o-phonic Words feat Dub Caravan – Med Dred – Dred Reggae
  9. Aroma – Tribal Seeds – Roots Party
  10. Aroma Dub – Tribal Seeds – Roots Party
  11. No Guarantee feat. Chronixx – Protoje – Single
  12. Top of the World – Shanti Powa – ‘Til Insanity
  13. Top of the World (Umberto Echo Dub Mix) – Shanti Powa – ‘Til Insanity
  14. Come Pon Dem – Sir Jean & The Roots Doctors – EP
  15. Big Spliff Be Good To Me (Beats International Vs Black Uhuru) – Jejah – Mashup Be Good To Me
  16. Watch U Friends feat Blackout JA – Banana Zvuk – Split Banana
  17. Big Men Of This World feat. Oulda – Weeding Dub – Another Night Another Day
  18. Big Dub Of This World – Weeding Dub – Another Night Another Day
  19. From All Men Apart feat Ras Hassen Ti – Ackboo  – Pharaoh
  20. Global Unity feat Prince Alla – Militant Warriors – All Tribes Are Welcome – Refugees Dub –
  21. Refugees Dub Horn Version feat Gabry T Bone – Militant Warriors – All Tribes Are Welcome – Refugees Dub –
  22. Freedom feat Johnny Osbourne – Mighty Massa – 12″ Black Redemption BR1203
  23. Dub Creation Revelation feat Black Redemption Warriors – Mighty Massa – 12″ Black Redemption BR1203
  24. Olhe pra si feat Monkey Jhayam – Tsunami Wazahari – Fluxia
  25. Fluxia – Tsunami Wazahari – Fluxia
  26. Jah Disciple feat Tommy Evok – Dubzoic – Inner Temple
  27. Dub Disciple – Dubzoic – Inner Temple
  28. Champion Lover – Stepper Allianz – Monochrome
  29. Fire Blazing feat Danman – Feldub – Step Along
  30. Fire Blazing Riddim – Feldub – Step Along
  31. Dread Commandments – Radikal Guru – The Rootstepa

Lien pour écouter l’émission Culture Dub sur Radio Pulsar

Big Up,
AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Weeding Dub – Another Night Another Day – Wise & Dubwise Recordings WD005

Weeding Dub est de retour avec un double LP intitulé « Another Night Another Day » : une double dose musicale à prescrire aux « Reggaephiles », disponible à partir du 09 février 2018, en compagnie de Dixie Peach, Oulda, Nish Wadada, Little R et Shanti D, distribué par Control Tower Records… From rootikal feelings to heavyweight stepper style !
Weeding Dub - Another Night Another Day

Weeding Dub – Another Night Another Day

 

Depuis 2004 et la sortie de son 1er album, le désormais classique « Steppactivism », Weeding Dub n’a cessé de produire, enchainant les enregistrements et les concerts dans plus de 25 pays a travers le monde. Il revient aujourd’hui avec un double LP (20 titres!) « Another Night Another Day » !

« Reggae is Dub, Dub is Reggae »

Avec « Another Night Another Day », Weeding Dub va puiser aux racines du genre, s’inspirant du Reggae pour créer sa propre musique, ses propres musiques. Reggae lovers ou Stepper addicts, Weeding Dub ne laisse personne sur le côté, et se permet même d’aller plus loin dans l’expérimentation sonore.

Une ouverture musicale amorcée en 2016 avec la sortie du 45t ‘African Shrine‘ sur le lequel notre dubmaker rendait hommage à Fela Kuti et à l’Afrobeat. Avec l’apport non négligeable de musiciens chevronnés, « Another Night Another Day » s’annonce l’album le plus abouti de la riche discographie de Weeding Dub.

Comme à son habitude, Weeding Dub s’est également entouré de chanteurs talentueux. Des artistes aux origines et sensibilités différentes qu’il a rassemblé et introduit avec brio à son univers, ses univers…

« Another Night Another Day » marque ainsi la première collaboration de Weeding Dub avec Dixie Peach, le légendaire MC du sound system londonien Jah Tubby’s dans un pur style Roots & Culture ! Autres invités de marque, la célèbre chanteuse capverdienne Nish Wadada, qui apporte une touche féminine et de subtiles harmonies colorées à l’album, tandis que Shanti D -faut il encore présenter le micman officiel du crew OBF ?- ride, a l’opposé, une version digitale et psychédélique en parfaite osmose avec sa voix envoutante.

Originaire de Lille, Weeding Dub profite aussi des talents qui l’entourent : découverts sur l’opus précédent, Oulda et Little R récidivent sur ce nouvel album. Oulda se voit offrir 2 somptueuses versions, taillées sur mesure pour son style “Roots&Conscious”, qui n’est pas sans rappeler le Horace Andy des débuts. Quant a Little R, son chant façon Rub A Dub – très prisé par les temps qui courent – vient se mélanger à une version Afro-Jazz pour former un cocktail détonnant !

Découvrez le teaser audio du nouvel album de Weeding Dub :  Another Night Another Day »

Weeding Dub – Another Night Another Day – Wise & Dubwise Recordings WD005

1. Another Night Another Day
2. Make Dem Know feat. Dixie Peach
3. Make Dem Dub part 4
4. Rise Up feat. Oulda
5. Rise Up part 2
6. Let Go! feat. Nish Wadada
7. Let Dub!
8. Big Men Of This World feat. Oulda
9. Big Dub Of This World
10. Skankertainer feat. Little R
11. Lion’s Claw
12. Lion’s Claw part 3
13. Artikal Steper
14. Artikal Stepper part 2
15. Artikal Stepper part 3
16. Dub Soldier Forever & More
17. Dubwise Forever & More
18. Can’t Understand feat. Shanti D
19. Can’t Understand part 4
20. Afuryca

Au total, Weeding Dub délivre 11 titres originaux et 9 versions dub qui vous attendent sur les 2 vinyles de l’opus « Another Night Another Day » à paraitre le 09 février 2018 !

Notez que, comme le veut la tradition, deux maxis 12″ extraits de l’album paraitront prochainement, toujours sur le label Wise & Dubwise Recordings et distribués par Control Tower Records.

Avec « Another Night Another Day », Weeding Dub signe un cinquième album de Dub décloisonné, sans barrières musicales, qui devrait ravir les amateurs de… musique !

Disponible en double LP vinyle dans tous les bons shops, et sur Control Tower en cliquant ici ! 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Various Artists – Frenchtown Hifi vol.2

Sortie en avant-première durant l’été 2017 au Dub Camp, « Frenchtown Hifi vol.2 » est bien plus qu’une simple compilation, regroupant sur un double album plus de 30 titres exclusifs composés par des dubmakers français dont bon nombre de collaborations inédites… French Dub is a must !

Frenchtown Hifi vol.2

Frenchtown Hifi vol.2

 

Il aura donc fallu attendre 3 ans afin de pouvoir découvrir la suite de « Frenchtown Hifi vol.1 » (lire la chronique). La compilation, seconde du nom, réunit une nouvelle fois sur 2 CDs de nombreux acteurs de la scène Dub et Sound System française. A la différence près cette fois, et elle est de taille, que tous les morceaux sont des inédits, composés spécialement pour l’occasion !

La seconde bonne surprise, c’est la présence de collaborations entre dubmakers et chanteurs là encore inédites. Chaque vocal est suivi de sa version dub, excepté ‘Etat d’Urgence’ de KillaSoundYard, qui, soit dit au passage, est une des meilleurs tunes du crew de Daman !

Si plusieurs producteurs ont rempilés pour ce second volet, comme Dawa Hifi, Ackboo, Indy Boca, ITP Music et Simon de Dub Livity, tous les autres apparaissent pour la première fois chez Frenchtown Records. Parmi ces nouveaux venus, on retiendra particulièrement les belles productions de Bredrin Records avec Jezzaï, Zulu Vibes et Sista Aniya, ou encore Mahom et Ras Divarius.

Bien que les styles et ambiances diffèrent d’un titre à l’autre, tous ont en commun une grande qualité dans la production et le mixage. Chacun trouvera ainsi allègrement son bonheur dans cette riche tracklist, 31 titres au total… A vous de juger !

Various Artists – Frenchtown Hifi vol.2 (Frenchtown Records)

CD1 :

  1. Dub Foundry meets Jacko – Let The Music Play
  2. Dub Foundry – Let The Dub Play
  3. The Riddim Activist meets KRN – Dive In
  4. The Riddim Activist – Dive In Dub
  5. Dawa Hifi meets Yehoud I – Bad News
  6. Dawa Hifi – Dub News
  7. Bredrin Records meets Jezzaï – Rasta Moonshot
  8. Bredrin Records – Rasta Dubshot
  9. Jideh High Element meets Oulda – Brighter Days
  10. Jideh High Element – Brighter Dub
  11. Roots Powa meets Zion Irie – Babylon Soldiers
  12. Roots Powa – Dub Soldiers
  13. Zulu Vibes meets Sista Aniya – Now I Know
  14. Zulu Vibes – Now I Dub
  15. Simon Dub Livity meets Mamatya – Hear My Cries
  16. Simon Dub Livity – Hear My Dub

CD2 :

  1. Macca Dread meets Deena – Hold On To Your Life
  2. Macca Dread – Hold On To Your Dub
  3. Higher Meditation meets Uncle Raff – A Whole Lotta Love
  4. Higher Meditation – A Whole Lotta Dub
  5. Haspar meets Ras Hassen Ti & Far East – Heart On Fire
  6. Haspar – Heart On Dub
  7. KillaSoundYard – Etat d’Urgence
  8. Ackboo meets Ceo – Come On
  9. Ackboo – Come On Riddim
  10. Mahom – Tonerre de Chat
  11. Mahom meets Ras Divarius – Tonerre de Chat Violin Cut
  12. Indy Boca & Art-Man meets Imanytree – How Does It Feel
  13. Indy Boca & Art-Man – How Does It Dub
  14. ITP Music meets Ras Mykha – Set Me Free
  15. ITP Music – Dub Me Free

Témoin privilégié d’une scène Dub française en pleine expansion, Culture Dub vous recommande chaudement « Frenchtown Hifi vol.2 », superbe compilation mettant à l’honneur une partie de ces activistes qui font avancer le mouvement !

Disponible en double CD chez tous les bons disquaires, et en ligne sur le shop de Dub Livity en cliquant ici !

Big Up JB & all french dub activists !
Loob   

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Agobun Riddim Section – Eastern Rock – 7″ Agobun Records AGB01

C’est du côté de Lille que cette chronique vous emmène faire un tour pour découvrir la première release d’Agobun Riddim Section ! Un 7″ confectionné en famille, par les membres d’un des Sounds les plus actifs dans le Nord ces dernières années : Agobun Sound System !

Agobun Riddim Section - Eastern Rock / Dub Rock - White Label

Agobun Riddim Section – 7″ Eastern Rock

 

Depuis leur début en 2007, les activistes d’Agobun Sound System enchaînent les soirées et font incontestablement partie du paysage musical Lillois. Résidents des soirée Bass Temple à Herlies (59), des plus récentes Warrior Charge à Marcq (59), on les retrouve également chaque 21 Juin place du marché à Wazemmes, à l’occasion de la fête de la musique.

C’est donc en toute logique que le crew continue son aventure en se lançant dans la production d’un premier 45 Tours ! Derrière ce ‘Eastern Rock’ composé par Oulda et Flo au Agobun Studio, gravite une équipe d’amis proche du Sound System : on retrouve Ju Lion à la gratte, MoovDem au percus, les Wise Rockers, dont vous avez pu découvrir l’album “Strong Mind” en 2015 (lire la chronique) avec Oulda à la basse et Uman Dub à la batterie. Flo Agobun se chargeant quant à lui de mixer les versions !

‘Eastern Rock’ est un titre à la fois posé et entraînant à mi chemin entre le Roots et le Dub. Une ballade sonore aux mélodies d’extrême orient qui plonge l’auditeur dans un état d’esprit méditatif.

Les sonorités qui s’en dégagent peuvent faire penser au label Roots Temple de Chazbo, mais le tempo n’est pas Stepper. Au contraire, la rythmique One Drop du Riddim est soutenue par une basse ronde et puissante. Les percus, le skank et les arrangements à la gratte accompagnent à merveille les différents Lead, joués par la guitare et par des instruments traditionnels virtuels tels qu’une flûte et un genre de Sitar.

Sur la Face B, la version Dub de Flo Agobun met l’accent sur le jeu Basse / Batterie et les effets. Le côté mélodique est délaissé pour un rendu plus brut. ‘Dub Rock’ est un Dub efficace et bien construit, dévoilant le côté lourd et puissant du ‘Eastern Rock’. Un Tune qui nous fera danser à coup sûr en Session !

7″ Agobun Records AGB01

A. Eastern Rock
B. Dub Rock

Pour ce premier 7inch, Agobun Sound System a su bien s’entourer, en faisant appel à de vrais musiciens et en créant la formation Agobun Riddim Section. Un travail d’équipe qui paie et qui se note dans la qualité de cette production dont le mastering a été réalisé au Backyard Studio par Russ Disciples.

Tiré à 300 exemplaires pour le moment, ‘Eastern Rock’ est disponible dans vos Shops préférés et sur le site Control Tower en cliquant ici.

De notre côté, nous avons hâte de découvrir les futures projets du Sound et de ses acolytes !

Big up Agobun !

ManolitO

Big up Agobun!

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Live Report – Dubquake Festival #2 – L’Usine, Genève (CH)

Ces vendredi 22 et samedi 23 avril 2016, le Dubquake Festival était de retour au Zoo et à la Makhno de l’Usine de Genève pour une deuxième édition. O.B.F Sound System avait encore invité du beau monde : King Earthquake, Ma-Kaya, Dub Dynasty, Dubkasm, Ubik Sound System, Try Love Sound, Georges Palmer, Little R, Oulda, etc. Big bad week-end… Live Report !

Dubquake Zoo corner

Dubquake Zoo corner

 

Vous connaissez bien sûr déjà le label Dubquake de O.B.F Sound System, qui est aussi le nom des soirées qu’ils organisent depuis neuf ans, tous les deux mois, au Zoo. Depuis l’an passé, c’est également un festival se passant au même endroit, sur 2 soirs. Le public vient en masse et parfois de loin, dû au line up très alléchant qui s’enchaîne sur le week-end.

O.B.F feat Sr Wilson

O.B.F feat Sr Wilson

Les deux soirs sont sonorisés par O.B.F Sound System au Zoo et par Ubik Sound System à la Makhno, salle plus petite, juxtaposée au Zoo. Ces deux salles appartiennent au complexe multiculturel indépendant qu’est l’Usine. C’est un endroit très spécial, l’ambiance et la chaleur y sont particulières.

Vendredi, Les portes du Zoo ouvrent à 22h, c’est O.B.F qui amorce le festival sur leur propre sono. On découvre alors la disposition de la salle, avec une superbe projection vidéo derrière le corner et les incontournables petites projections vidéos le long de la salle, big up RGB Corp et Charlotte pour le design !! Rico et Operator G nous offrent un très beau warm up de trois heures, accompagnés par les chanteurs espagnols George Palmer et Sr Wilson ainsi que Shanti D. Les deux chanteurs lillois programmés le lendemain, Oulda et Little R, ainsi que I-Leen sont aussi de la partie… Autant dire que ce fut un warm up réussi qui a, en effet, très bien chauffé la salle avant l’arrivée de Ma-Kaya.

Echotronix

Echotronix

De l’autre côté du petit couloir qui mène au Zoo, les portes de la Makhno se sont ouvertes à 23h. Il y a un bar où nous pouvons discuter un peu plus au calme, mais pas que… Le Stand du Dub Pearl est là aussi sur les deux jours pour les accrocs du vinyle. Il y a également Charlotte avec un stand où nous pouvions nous faire sérigraphier live and direct le logo Dubquake sur nos propres vêtements. En s’enfonçant un peu plus dans la Makhno, les basses du Ubik Sound System résonnent dans une petite salle bien plus intimiste que celle du Zoo, mais qui va envoyer tout autant de fat tunes durant tout le festival !

C’est Ubik, Sound System local, qui se charge donc du warm up sur leur sono. Ils laissent ensuite place à Wise Sound, ces siciliens font partie du Manuel Dub crew, un festival Dub en Sicile auquel il faut apparemment ne pas hésiter à aller. Shanti D leur fera le plaisir de venir chanter un peu avec eux.

C’est un public bien chaud qui accueille Ma-Kaya au Zoo, accompagné du MC énergique Karl James. La chaleur continuera de monter tout au long de la soirée, surtout avec de telles sélections !! Imaginez Paul Ma-Kaya passant la terrible tune ‘Sound System DNA‘ de Weeding Dub en featuring avec Mark Iration (lire la chronique)Boom !!

King Earthquake

King Earthquake

Place ensuite au King !! Il s’agit bien sûr de King Earthquake, qui comme le veut la légende, crée un tremblement de terre dès son arrivée… Oui, parce que son set est toujours dingue, mais aussi parce que les massives deviennent fous dès la première tune !! Les puissants ‘Wicked Rule‘ de Martin Campbell ou encore ‘Jahovah‘ de Danny Red mettront tout le monde d’accord…. Jump !!

Du côté de la Makhno, c’est le crew Echotronix, venu également d’Italie, qui a pris la main. Du Roots et des tunes bien Steppa auront électrisé la Makhno jusque 4h !

Cette première nuit se terminera au Zoo par un Dub Fi Dub de compét’ avec O.B.F, Ma-Kaya et King Earthquake ! C’est à ce moment où on se dit “Waouww… mais quelle soirée de dingue !! Et on remet ça demain…? Longue vie à l’Usine !!” On jumpera jusqu’au bout avec l’indémodable ‘Horns Man‘ de King Earthquake, puis avec une fraîche production d’O.B.F en featuring avec Joseph Lalibela… Oh la la… Mais quelle nuit !! Énorme… Il est temps maintenant de se reposer pour demain, qui sera tout autant, si ce n’est plus, totalement fou !!

 

Dub Dynasty feat Jonah Dan & Don Fe

Dub Dynasty feat Jonah Dan & Don Fe

 

On y est, le deuxième soir commence et c’est High Rockers, un crew local, qui s’occupe d’accueillir les premiers arrivants au Zoo dès 22h. Une bien belle mise en jambe de plus d’une heure, on a déjà le sourire jusqu’aux oreilles… O.B.F prend ensuite la main alors que la Makhno vient d’ouvrir ses portes. On est chaud chaud chaud !!

Dub Dynasty

Dub Dynasty

0h40 : Dub Dynasty prend place au Zoo et c’est direct le feu ! Il y a le jeune producteur Alpha Steppa accompagné de Jonah Dan et de l’espagnol Don Fe à la flûte traversière. Le public nous montre une superbe motivation dès les premières notes, ils semble que ces artistes étaient attendus ! Cela se comprend, Alpha Steppa a sorti l’excellent album “Rooted and Grounded” (lire la chronique) il y a quelques mois sous son propre nom, puis plus récemment “Holy Cow” (lire la chronique) avec Alpha & Omega, sous le nom donc de Dub Dynasty. Les lives de la flûte de Don Fe, de la percussion Nyabinghi et du chant de Jonah Dan font de ce set, peut-être, le plus exceptionnel du festival. Personnellement, ce sera mon coup de cœur ! De plus, la chanteuse Kiangana, qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment, est là et nous chante évidemment les titres ‘Oh Father’ ainsi que ‘Mother Land’. Quelques pull up inévitables sur les tunes qui rendent dingues ! Bref, tous les ingrédients y étaient pour passer un moment inoubliable ! Merci !!

O.B.F reprend maintenant la main pendant une demie heure avant de laisser place à Dubkasm. Il est temps pour les instigateurs du festival de nous balancer le tant attendu titre, sorti la veille, ‘Sixteen Tones of Pressure’ (lire la chronique), featuring Charlie P, présent ce soir. Boom !!

Dubkasm

Dubkasm

Dubkasm mettra aussi le feu, on apprécie toujours leur venue. Digistep est bien sûr venu avec son saxophone et c’est toujours autant kiffant de voir de l’instru live en session Dub ! Sam Stryda et Digistep nous offrent un beau set avec des classiques, de vieux morceaux tels qu’une dubplate de Iration Steppas datant des années 90, ainsi que de fraîches exclus… un régal !!

A la Makhno, il y a bien moins de monde, on peut respirer… Mais les vibes sont là, ce n’est pas de tout repos non plus ici ! Big dance ce soir, Ubik accueille Try Love Sound avec qui ils vont partager toute la session. Les lillois Selecta Highman et Mighty Cricket sont accompagnés des deux MCs Little R et Oulda, big combination ! De belles sélections, telles qu’une production lilloise très Steppa de l’ami I Axe, agrémentées de talentueuses voix, c’était vraiment chouette !

Ubik & Try Love

Ubik & Try Love

Ubik Sound System est un crew qui est très actif ici, ce soir ils jouent à la maison et sur leur sono. Ils nous balancent une quantité impressionnante de productions toutes fraîches ! Une sélection de fâchés à en user nos semelles !! Une belle exclu tout juste sortie du studio avec I-Leen, une tuerie de Dawa-Hifi et j’en passe… c’était vraiment dingue jusqu’au bout !! Big up Ubik Sound System !!

Il est 4h, La Makhno ferme ses portes et Dubkasm laisse place à O.B.F Sound System qui va clore le festival en beauté !! Une sélection qui monte en puissance… Rico nous a préparé ça avec virtuosité ! On sent bien que le set a été réfléchi pour faire grimper la température sur les deux soirs. Il reprend la last tune d’hier un peu plus tôt pour ceux qui l’auraient ratée, ou juste pour le plaisir… et oui… car elle dépote vraiment !! L’indispensable dubplate qu’il nous joue en last tune récemment un peu partout en session sera jouée ce soir, bien une heure avant la fin… Quoi ? on peut encore monter en puissance après ça ? et oui… !! De plus, l’irremplaçable Shanti D, Sr Wilson, Charlie P et George Palmer ont accompagné O.B.F durant tout leur set !! Ils ont notamment tous chanté chacun leur tour sur la version de ‘Culture Mi Culture’. C’était vraiment énorme !!

Voilà une deuxième édition, très réussie, qui se termine. Si vous n’y étiez pas, vous aurez beau entendre tous les témoignages que vous voulez ou regarder toutes les vidéos retraçant ce week-end… rien n’y fera, il faut le vivre pour comprendre ce qu’il se passe au Zoo régulièrement. On a beau sortir en soirée Dub tous les week-end… C’est bien ici qu’on se prend la plus grosse claque !! Big up à l’Usine qui a un staff qui fait vraiment du bon boulot avec sérieux et passion, ce qui a permis au public de passer un très bon week-end !

Je félicite tout le O.B.F crew d’avoir si bien taffé pour nous offrir à nouveau une Dubquake digne de ce nom !
Merci à tous les artistes qui ont réellement tous fait de très belles prestations !!

Merci Stef et Rico pour l’accueil ! Big up aux bordelais qui se sont motivés jusque Genève et spécialement à Tominfinitou !!

Live Report & Photos : Charlotte Dubcat

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub Show – 03 Novembre 2015 – Spécial Télérama Dub Festival Vol.13 – Radio Pulsar

Culture Dub Show - Radio Pulsar

Culture Dub Show – Radio Pulsar

Retrouvez le podcast et la playlist de l’émission Culture Dub Radio Show du 03 Novembre 2015 sur Radio Pulsar ! De 21h à 23h une émission Spéciale Télérama Dub Festival Vol.13 avec les interviews de Frédéric Péguillan, fondateur du festival, et de Panda Dub pour la création live de cette édition 2015… Des places et des compilations à gagner, Ready ?

À l’occasion du Télérama Dub Festival Vol.13 (lien vers l’événement) qui a ouvert ses portes ce 31 Octobre 2015 à la salle du Bikini à Toulouse (lire le Live-Report de Loob), c’est une émission spéciale ce mardi 03 Novembre 2015 dans laquelle vous entendrez les artistes qui apparaissent sur la compilation “Télérama Dub Festival Vol.13″ dont vous pourrez gagner des exemplaires mais aussi avec deux interviews téléphonique live & direct avec le fondateur du festival il y a déjà 13 ans, Frédéric Péguillan, mais aussi avec celui qui a proposé la création de cette 13ème édition en compagnie de Mayd Hubb et Bruno Berthier (MDC), le french dubber : Panda Dub !

Mais avant ça nous débuterons tranquillement avec en exclusivité le titre ‘Humble‘ et sa version Dub de Young Lords, le superbe ‘Cool Down‘ du Artikal Band featuring The Congos (Lire La chronique), le tout nouveau 7″ du label Colonel Mustard avec Junior Cat, un inédit du Brainless Sound System, un nouvel extrait de l’album “Still Looking For” de Weeding Dub featuring Oulda (lire la chronique) et un autre titre, avec en featuring la chanteuse I-Sarana, extrait du fabuleux album “Rooted & Grounded” d’Alpha Steppa (lire la chronique) !

Puis place aux Télérama Dub Festival Vol.13 et à tous les Dubbers internationaux qui apparaissent sur la compilation de l’édition 2015 avec les interviews de Frédéric Péguillan et Panda Dub !!!

Alors soyez prêt dés 21h pour une nouvelle émission Culture Dub Show Radio animée par AlexDub en compagnie de Loob !!! 2h de musique, 2h de son, 2h de Dub, c’est Cuuuuuuullltuuure Dub …

1ère partie

    1. River Niger – Mad Professor
    2. Humble – Young Lords – Youg Lords EP
    3. Humble Dub – Young Lords – Youg Lords EP
    4. Cool down feat The Congos – Artikal Band – Artikal Band Dub Box
    5. Cool Dub – Artikal Band – Artikal Band Dub Box
    6. See Di Bobo Dread – Junior Cat – 7″ Colonel Mustard CM03
    7. Kuff feat Shelly Thunder (Likkle Lion Remix) – Brainless Sound – Dubplate
    8. Check Yourself feat. Oulda – Weeding Dub – Still Looking For
    9. Check Yourself Part 2 – Weeding Dub – Still Looking For
    10. The River (ft I-Sarana) [John Alpha Mix] – Alpha Steppa – Rooted & Grounded
    11. The Eternal River – Alpha Steppa – Rooted & Grounded
    12. Harar Melody (feat Addis Pablo) – Suns Of Dub – Télérama Dub Festival Volume 13
    13. Burnin’ & Lootin’ lowres feat Al Campbell – Legal Shot Sound System – Télérama Dub Festival Volume 13
    14. Tomorow Ft. Prendy – Atili Bandalero – Télérama Dub Festival Volume 13
    15. No matter how long it takes – Stand High Patrol – Télérama Dub Festival Volume 13
    16. Danse macabre – Panda Dub – Télérama Dub Festival Volume 13
    17. Education is the Key feat Shanti D – Roots Raid – Télérama Dub Festival Volume 13
    18. Save The Children feat I-Leen – Iron Dubz – Télérama Dub Festival Volume 13
    19. The Dubpossessed – Dr Das – Télérama Dub Festival Volume 13
    20. Back to Africa (feat. Ranking Joe) – Tour De Force – Télérama Dub Festival Volume 13
    21. Better Life feat Sista Bethsabée (Mexican Stepper Prod.) – Culture Dub Sound – Télérama Dub Festival Volume 13
    22. Hollywood (Ranking Joe Dubplate) – Dub Smugglers – Télérama Dub Festival Volume 13
    23. Full cup – Ishan Sound – Télérama Dub Festival Volume 13
    24. Enter The Loop – Mayd Hubb – Télérama Dub Festival Volume 13
    25. Ten Eight Seven feat Brother Culture – Reggae Roast – Télérama Dub Festival Volume 13

 

1ère partie

Lien pour écouter l’émission Culture Dub sur Radio Pulsar

Big Up,
AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Weeding Dub – Still Looking For – Wise & Dubwise Recordings

Weeding Dub présente son nouvel album “Still Looking For”, 12 titres originaux sur son label Wise & Dubwise Recordings et de nombreux featurings : Mark Iration, Parvez, Demolition Man & DJ Vadim, Inja, Ras Divarius, Little R et Oulda… More than a music, Dub is a style ! 

Weeding Dub - Still Looking For

Weeding Dub – Still Looking For

 

S’il est un chercheur de son inspiré par le dub des origines et précurseur du live machine « à la française », c’est bien Weeding Dub !

Dès 2004, dans l’antre de son studio, il forge son identité, créant avec « Steppactivism » une pièce majeure de la “french dub touch” grâce à ses collaborations avant-gardistes : Zion Train, Vibronics ou Manutension. Sur ce premier album, Weeding Dub tisse un lien entre la France et l’Angleterre, mixant habilement l’héritage du UK Dub à l’énergie de l’électro-stepper.

Son travail n’échappe pas aux pionniers de la scène dub internationale, et c’est en toute logique que Jah Shaka, Aba Shanti I, Channel One, Iration Steppas ou Vibronics partagent régulièrement des productions Weeding Dub dans leurs sélections.

Au gré des rencontres et des scènes écumées, (plus de 20 pays visités ces dernières années, Outlook Festival, Dour Festival, Rototom, Reggae Sun Ska…) le style du dubmaker lillois s’est affirmé. Après trois albums et de nombreux maxis sur différents labels, la discographie de Weeding Dub s’enrichit à l’automne 2015 d’un nouvel opus intitulé « Still Looking For » !

Perfectionniste et toujours à la recherche de nouvelles fréquences, c’est avec son savoir faire et son expérience que le producteur a composé les douze titres de cet album. Weeding Dub ne laisse rien au hasard, de la qualité des prises d’instruments live à l’arrangement précis de chaque piste en passant par le choix des featurings.

On retrouve ainsi, chose assez rare pour être soulignée, la voix et toute l’énergie de Mark Iration (Iration Steppas) sur le titre ‘Sound System DNA’. Hymne que le mentor de Weeding Dub joue régulièrement lors de ses mythiques sessions, et déjà encensé par les aficionados.

Autre titre phare de « Still Looking For » , le magnifique ‘Love’  interprété par Parvez, aka The Dub Factory, qui séduira sans aucun doute les amateurs de Reggae Roots. Dans la continuité du précédent album « Inna Digital Age », Weeding Dub nous livre aussi une nouvelle combinaison avec le rappeur anglais Inja, ainsi qu’un nouveau remix : il s’attaque cette fois-ci, à la demande de DJ Vadim, au titre ‘Badman’ avec le légendaire toaster Demolition Man, pour en faire un reggae digital prêt à enflammer les dancefloors !

Weeding Dub ft. Parvez & Little R

Weeding Dub ft. Parvez & Little R

La richesse de « Still Looking For » vient autant du choix de ces collaborations internationales que de la volonté de s’entourer d’artistes émergents. Il enregistre le talentueux violoniste Ras Divarius sur le morceau ‘Gypsy Dub’, mais également les chanteurs Oulda et Little R, deux habitués des sound systems du nord de la France.

Pour l’occasion, et avec la maturité acquise au cours de ces nombreuses années d’activisme, Weeding Dub fonde son propre label Wise & Dubwise Recordings. Label sur lequel paraitront bientôt aussi les deux prochains maxis vinyles 12inch extraits de cet album,  dans l’esprit Do It Yourself !

Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de « Still Looking For », quatrième opus de Weeding Dub, un album incontournable de l’histoire du dub !

...More than a music, Dub is a style…

Weeding Dub – Still Looking For (Wise & Dubwise Recordings/Modulor)

  1. Gypsy Dub (feat. Ras Divarius)
  2. Love (feat. M.Parvez aka The Dub Factory)
  3. When I Write (feat. Little R)
  4. Check Yourself (feat. Oulda)
  5. Badman Remix (feat. Ras Demo aka Demolition Man & DJ Vadim)
  6. Sound System DNA (Weeding Dub meets Iration Steppas)
  7. Shadow Soldiers
  8. The Law
  9. Free (feat. Inja)
  10. Check Yourself part.2
  11. Badman part.2
  12. The Law part.3

Still Looking For” de Weeding Dub est disponible en version digital sur iTunes en cliquant ici et en CD sur Control Tower en cliquant ici.

Plus d’infos sur www.weedingdub.fr

Teaser Audio “Still Looking For” de Weeding Dub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,