Étiquette : Errol Dunkley

Culture Dub Show – 06 Septembre 2016 – Radio Pulsar

Culture Dub Show - Radio Pulsar

Culture Dub Show – Radio Pulsar

Retrouvez le podcast et la playlist de l’émission Culture Dub Radio Show du mardi 09 septembre 2016 de 21h à 23h sur les ondes de Radio Pulsar ! Pour cette 15ème rentrée, AlexDub vous a sélectionné des sorties Dub de l’été, des exclusivités et des perles musicales avec comme fil conducteur le chanteur Earl 16 plus prolifique que jamais, ainsi que des pass pour le Ouaille Note Festival à gagner…  Ready ?

Alors ? Ça va ?

Plaisir de vous retrouver inna Dub !!

Pour cette nouvelle rentrée sur les ondes de Radio Pulsar, la quinzième déjà, et oui, plus de 500 émissions Culture Dub présentées, vous écouterez toutes les nouveautés de l’actualité du Dub avec comme fil conducteur de cette première un chanteur qui n’arrête plus d’enregistrer de superbes titres en compagnie de nombreux Dubmakers et pour des labels internationaux, ce chanteur c’est bien évidemment Earl 16, à l’oeuvre depuis les années 70 et qui nous régale de sa voix en cette rentrée 2016 avec entre autres : Bababoum Hi Fi, Bisweed, Indica Dubs, Dubble ou encore Professor Skank !!

Ce mardi 06 Septembre 2016 vous découvrirez en exclusivité les pures vibes Roots de I Kong feat Judy Mowatt, le dernier 10″ du label Reality Shock Records (lire la chronique), le tout nouveau 12″ de Bababoum Hi Fi (lire la chronique), le superbe Cumbia Dub ‘Chambacu‘ de Quantic feat Nidia Gongora extrait de l’album “1000 Watts(lire la chronique) et un remix de Zion Train par Early Worm de l’album “Versions” (lire la chronique)

Votre site Culture Dub aura l’honneur de vous livrer le 09 septembre prochain, en exclusivité, le clip du titre ‘Fake Paradise‘ de Dub FX extrait de son superbe album “Thinking Clear” (lire la chronique) que l’on écoutera ce soir…

Dub Strictly Dub avec le nouveau 7″ du label Strictly Dub Records (lire la chronique), le dernier 7″ du label Indica Dubs (lire la chronique), des  extraits du prochain album de Jungle Weed, l’EP “Exodub” de Michael Exodus (lire la chronique), en exclusivité le prochain 10″ du label Dub Tunnel Records, le 10″ de Vibronics feat Jah Marnyah (lire la chronique) et le second vinyle du label Dawa Outernational de Dawa Hi Fi (lire la chronique)

Pour cette rentrée le label Culture Dub Records est de retour avec la sortie du 7″ vinyle 10″ en compagnie des allemands Basskateers, de l’anglais Sticky Joe, de l’italien J.Pattersson et de la chanteuse française Sista Bethsabée, dont on découvrira 2 pistes cette semaine (lire la chronique) … Distribué par Control Tower Records à partir du 15 septembre 2016 !!

On retrouvera aussi le dernier 12″ du label italien 4Weed Records (lire la chronique), le label allemand Lionschoice (lire la chronique) avec Violinbwoy, en exclusivité le prochain 10″ des Dub Invaders avec une composition de Natural High feat Shanti D, oulala, ça va faire mal !!! Et on se quitter avec Kiki Hitimo produite par Disrupt !! J’adooooore….

Alors soyez prêt dés 21h pour une nouvelle émission Culture Dub Show Radio animée par AlexDub en compagnie de Loob !!! 2h de musique, 2h de son, 2h de Dub, c’est Cuuuuuuullltuuure Dub …

  1. River Niger – Mad Professor
  2. Motherless Child feat. Judy Mowatt – I Kong – Pass It On
  3. Keep The Pressure Down – Errol Dunkley – 10″ Reality Shock Records RSR022
  4. First World Problem Culture Dub Exclusives – Solo Banton – 10″ Reality Shock Records RSR022
  5. Keep The Pressure Dub – Kris Kemist – 10″ Reality Shock Records RSR022
  6. We Play Sound feat Earl 16 – The Roots Defender – 12″ Bababoum Hi Fi BABA1204
  7. Life On Line feat I-mitri – The Roots Defender – 12″ Bababoum Hi Fi BABA1204
  8. Melodica Cut feat Nobke – The Roots Defender – 12″ Bababoum Hi Fi BABA1204
  9. Chambacu feat Nidia Gongora – Quantic presenta Flowering Inferno – 1000 Watts
  10. Share The Flame – Early Worm Remix – Zion Train – Versions
  11. Fake Paradise – Dub FX – Thinking Clear
  12. Righteous Groove feat Earl 16 – Bisweed – 7″ Strictly Dub Records SDRV7003
  13. Righteous Melodica feat Chaozlevel – Bisweed – 7″ Strictly Dub Records SDRV7003
  14. Conquering Lion feat Earl 16 – Indica Dubs meets Forward Fever – 10″ Indica Dubs ISS041
  15. Conquering Horns feat Saxophone Rootsman – Indica Dubs meets Forward Fever – 10″ Indica Dubs ISS041
  16. Massala Steppa – Jungle Weed – Kumbh
  17. Violin Dub feat Ras Divarius – Michael Exodus – Exodub Ep
  18. Sign of the times feat Earl 16 – Dubble – 10″ Dub Tunnel Records DTR004
  19. Sign of the Dub – Dubble – 10″ Dub Tunnel Records DTR004
  20. Tralalalala feat Jah Marnyah – Vibronics – 10″ SCOOPS Records SCOOP054
  21. Tralalalala Dub Version – Vibronics – 10″ SCOOPS Records SCOOP054
  22. Wise & Prudent feat Lisa Dainjah – Dawa Hi-Fi – 7″ Dawa Outernational DAWA702
  23. Wise Dub – Dawa Hi-Fi – 7″ Dawa Outernational DAWA702
  24. Freedom feat Sticky Joe & Sista Bethsabée – Basskateers – 10″ Culture Dub Records CDR007
  25. Overcome feat Sticky Joe & J.Pattersson – Basskateers – 10″ Culture Dub Records CDR007
  26. Can’t get away feat. Earl 16 & Mc Spee – Professor Skank – 12″ 4Weed Records 4WDV004
  27. Can’t get dub away – Professor Skank – 12″ 4Weed Records 4WDV004
  28. I Man Be Free feat. Kali Green & Saralène – Violinbwoy – 12″ LIONSCHOICEV01
  29. I Dub Be Lion – Violinbwoy – 12″ LIONSCHOICEV01
  30. Dub invaders strike again feat Shanti-D (Natural High Dubs) – Dub Invaders – 10″ Dub Invaders Vol.3 Part.3
  31. Dub invaders strike adub (Natural High Dubs) – Dub Invaders – 10″ Dub Invaders Vol.3 Part.3
  32. Pink No Kimono – Kiki Hitomi – Karma No Kusari

Lien pour écouter l’émission Culture Dub sur Radio Pulsar

Big Up,
AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Errol Dunkley, Daddy Freddy & Solo Banton – Keep The Pressure Down – 10″ Reality Shock Records RSR022

Le label anglais Reality Shock Records reste fidèle à ses chanteurs et propose un nouveau vinyle 10″ sur lequel on retrouve avec plaisir Errol Dunkley, Daddy Freddy et Solo Banton, plus une version Dub du producteur Kris Kemist bien sûr !

Errol Dunkley, Daddy Freddy & Solo Banton - 10" Reality Shock Records

Errol Dunkley, Daddy Freddy & Solo Banton – 10″ Reality Shock Records

 

Trois ans après la sortie du superbe ‘You’ve Been Bad’ sur un one-riddim album du même nom, Reality Shock revisite à nouveau un classique du légendaire Errol Dunkley. Elevé au rang de star internationale suite à sa reprise du ‘OK Fred’ de John Holt, le chanteur jamaïcain avait connu le succès sur son île natale quelques années auparavant avec le titre ‘Keep The Pressure Down’, enregistré pour le label Fe-Me-Time en 1973.

C’est ce morceau qu’a choisi de réinterpréter Kris Kemist, accompagné pour l’occasion de Carlos Thunderclap du Upper Cut Band au clavier. N’allez pas croire pour autant qu’il s’agit d’un simple remix façon Dub One Drop… Reality Shock ne fait pas les choses à moitié, puisque plus de 40 ans après l’original, Errol Dunkley a de nouveau enregistré cette big tune, sa voix désormais plus grave pouvant témoigner d’une vie entière passée à chanter.

La seconde track est une nouvelle collaboration entre Errol Dunkley et le fameux deejay Daddy Freddy comme c’était déjà le cas sur le “You’ve Been Bad Riddim”. Pas de fast style pour cette fois-ci, mais un message appuyé par la voix rauque du chanteur le plus rapide du monde en 1989 !

Sur la face B, Solo Banton fait son grand retour sur le label de Reading après le succès de son album « Higher Levels » (lire la chronique). Sur le même riddim, il soigne son come-back avec l’excellente tune First World Problem’. Enfin, la version Dub du titre d’Errol Dunkley signée Kris Kemist vient logiquement clôturer le vinyle.

10″ Reality Shock Records RSR022

A1. Errol Dunkley – Keep The Pressure Down
A2. Errol Dunkley ft Daddy Freddy – Keep The Pressure Down
B1. Solo Banton – First World Problem
B2. Keep The Pressure Dub

La série de 10″ Reality Shock Records s’étoffe avec ce nouvel indispensable, dans la lignée des précédents et ses invités prestigieux. Amateurs de UK Roots, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Disponible en vinyle 10″ et en digital sur le shop du label Reality Shock Records en cliquant ici.

Big up Kris !

Loob

Étiquettes : , , , , , , ,

Manudigital – Digital Pixel

Annoncé depuis de longues semaines, le premier album de Manudigital débarque en ce mois de février 2016 avec sa pléiade d’invités français et internationaux. « Digital Pixel » met à l’honneur le Reggae Digital, mais pas seulement…

Manudigital - Digital Pixel

Manudigital – Digital Pixel

 

Manudigital poursuit sa trajectoire ascendante : après avoir composé et joué pour les autres, « Digital Pixel » est l’aboutissement de son projet solo. Enfin, pas tout à fait en solo, car comme à l’époque des mythiques vidéos « Digital Session », le beatmaker a su s’entourer de chanteurs(euses). Mais aujourd’hui, c’est bien Manudigital qui est propulsé sur le devant de la scène, tel le furent de nombreux ingénieurs et producteurs de Reggae bien avant lui.

Reste que peu de producteur peuvent se vanter d’avoir un casting comme celui de « Digital Pixel » pour un premier album. Grâce à ses concepts vidéos originaux (« Inna Mi Room » et « Back Inna Days ») et son travail pour de nombreux labels (Flash It Records, Jamafra, Tiger Records…), Manudigital attire la curiosité, puis enregistre avec toute une pléiade d’artistes. Il ne lui restait plus qu’à piocher parmi ces nombreuses collaborations pour composer un album de 15 titres !

Alors qu’on pouvait s’attendre à de nombreux featurings jamaïcains, « Digital Pixel » ratisse plus large en mêlant stars internationales et chanteurs français. Outre George Palmer, Peter Youthman et Marina P dont les titres apparaissent déjà sur la série de EP « Digital Lab » (lire la chronique), on retrouve plusieurs habitués des productions Digitales de Manu : Bazil qui l’accompagne désormais en tournée, Don Camilo avec qui il a déjà signé deux EP chez Jamafra et Brigante Records (lire la chronique), ou encore le vétéran Joseph Cotton présent ici sur deux titres, dont une big bad combination avec le mythique King Kong sur le morceau ‘Manudigital Affair’, dont voici un extrait vidéo de l’enregistrement :

Carton des « Digital Session », Soom T est aussi présente sur « Digital Pixel », mais par un remix du méconnu ‘Politic Man’, ô combien différent de la pop sirupeuse de son dernier album. Autre remix et autre contrepied, ‘Mali’ de Danakil dans un style Digital Stepper, étonnant ! Au rayon surprise, deux chanteuses « exotiques » proposent leurs titres Reggae Soul : la brésilienne Flavia Coelho et Sara Lugo, jeune artiste allemande aux origines portoricaines.

À Culture Dub, on kiffe le flow de Taiwan MC, alors on se délecte de sa lover tune ‘Crazy’. Composé à 4 mains avec Blundetto, ‘Look At The Tree’, recut du titre de Dennis Brown interprété par Errol Dunkley nous embarque dans une ambiance Lounge assez plaisante. Enfin, l’américain Jamalski, énième invité de marque de l’album, impose son fast-style sur un pur riddim Early Digital.

On savait Manudigital passionné de la période Digital 80’s, ses différents concepts vidéos venant le confirmer, mais « Digital Pixel » dévoile un spectre plus large de son univers. Alors même si l’on préfère majoritairement les titres strictly Digit, il faut reconnaître tout le génie de Manudigital dans la qualité et la diversité des riddims ainsi que dans le choix des artistes, qui vont à coup sûr élargir son audience, déjà bien importante !

Manudigital – Digital Pixel (X-Ray Production)

  1. Digital Luvin ft. Bazil
  2. Politic Man (remix) ft. Soom T
  3. Come Inna Di Dance ft. George Palmer
  4. Saudades ft. Flavia Coelho
  5. Crazy ft. Taiwan Mc
  6. ManuDigital Affair ft. Joseph Cotton & King Kong
  7. Retreat ft. Don Camilo
  8. Must Get Panic ft. Peter Youthman
  9. Look At The Tree ft. Blundetto & Errol Dunkley
  10. Already Midnight ft. Marina P
  11. Full Control ft. Joseph Cotton
  12. Bad Boys ft. Jamalski
  13. Big Up ft. Sara Lugo
  14. Mali (remix) ft. Danakil
  15. Digital Robot ft. George Palmer

Disponible en CD, LP vinyle et digital le 19 février 2016.

Big up Manu,

Loob

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub Show – 21 Avril 2015 – Radio Pulsar

Radio Pulsar

Pulsar

Retrouvez le podcast et la playlist de l’émission Culture Dub du 21 Avril 2015 de 21h à 23h sur Radio Pulsar ! Du Reggae, du Digital et les nouvelles sorties Dub, des Dubplates, un tour au Brésil et des places à gagner… Ready ?

Reggae Music avec le ghanéen Rocky Dawuni, Gavin Jacops et MLK mixé par l’Entoutloop

Dub Roots avec le très bel album “Dub Of Thrones” issu de la rencontre entre Alborosie et King Jammy (lire la chronique), une autre rencontre avec Mad Professor meets Prince Fatty feat Earl 16, puis un tour du côté du Brésil avec la sortie de l’opus “VA BR – Waves In Amplitude(lire la chronique) avec Edu SattaJah et Dubalizer

Rien que pour vous faire danser la prochaine sortie vinyle 7″ du label Cubiculo Records avec le très groovant ‘Digitally Mad‘ de Jah Screetchy sur un riddim de Dub Unit & KnD !! Ça fait très très mal et ça donne chaud :) !!!

Du Dub Steppa avec l’album “Boom Sound Remixed” de Dreadsquad feat Kojo Neatness remixé par les français FelDub et Dub Machinist (lire la chronique) !

Le nouveau titre d’Ackboo à la philosophie militante, un exclu de Conscious Sound feat Ras Tuffy Irie, un magnifique Dubplate des Welders Hi Fi feat Sama Renuka (ça c’est vraiment cadeau pour vous auditeurs de Culture Dub) et un titre de Weeding Dub pour sa participation à la soirée Jungle Calling IV à Lyon (voir l’événement) !

Un nouvel extrait en exclusivité du prochain album de Fedayi Pacha avec ce soir un remix de Miniman, 2 titres de de l’album “The Lost Ship” de Panda Dub (lire la chronique), ‘Babylon‘ d’OBF Sound System feat Trou Berkley (lire la chronique de l’album “Wild“) pour leur venue à la Nantes Dub Club #15 (lien de l’événement) et une nouvelle release du label Dubvault avec Dubamine !

On se quittera avec les Mahom pour leur passage à Marseille au Molotov (lien vers l’événement) et le superbe ‘No Balanço de Canoa‘ de Maka Bo du Brésil (lire la chronique) pour fêter le retour du soleil !

Alors soyez prêt dés 21h pour une nouvelle émission Culture Dub Show Radio animée par AlexDub en compagnie de Loob !!! 2h de musique, 2h de son, 2h de Dub, c’est Cuuuuuuullltuuure Dub …

  1. River Niger – Mad Professor
  2. Rock Your Soul – Rocky Dawuni – Branches of the Same Tree
  3. Not A One Way Road – Gavin Jacobs – ArtMature Vol. 1 – Reggae
  4. All I Want To Do ft LMK – L’Entourloop – Chickens In Your Town
  5. Daddy U Roy Intro (Ft. King Jammy & U-roy) – Alborosie – Dub Of Thrones
  6. Dragon Fire Dub (Ft. King Jammy) – Alborosie – Dub Of Thrones
  7. Rise Up Dub (Ft. King Jammy) – Alborosie – Dub Of Thrones
  8. Dub Cinderella (Ft. King Jammy & Errol Dunkley) – Alborosie – Dub Of Thrones
  9. Marijuana Dub Ft Earl 16 – Mad Professor meets Prince Fatty – The Clone Theory
  10. Chamber Pot (Dub) – Vibration Lab EP – Brass Plant EP
  11. Caçador De Sonhos – Edu SattaJah meets Style Scott feat. Victor Rice  – VA BR – Waves In Amplitude
  12. Pata Dub – Dubalizer  – VA BR – Waves In Amplitude
  13. Digitally Mad – Jah Screetchy – 7″ Cubiculo Records CR7004
  14. The Story Of Tomorrow – Dub Unit & KnD – 7″ Cubiculo Records CR7004
  15. Boom Sound (original mix) – Dreadsquad feat Kojo Neatness – SF025 Boom Sound (remixed)
  16. Boom Sound (Feldub rmx) – Dreadsquad feat Kojo Neatness – SF025 Boom Sound (remixed)
  17. Boom Sound (Dub Machinist rmx) – Dreadsquad feat Kojo Neatness – SF025 Boom Sound (remixed)
  18. Ackboo – Mexico (Ft. Cashout) – Ackboo
  19. Ackboo – Mexico in Dub – Ackboo
  20. Battlefield feat Ras Tuffy Irie – Conscious Sound – 7″ Conscious Sound
  21. Barttle Dub – Conscious Sound – 7″ Conscious Sound
  22. Forgiveness feat Sama Renuka – Welders Hi Fi – Dubplate
  23. Dub Forgive You PART 5 – Welders Hi Fi – Dubplate
  24. Baby Father feat YT – Weeding Dub – Unreleased Version
  25. Baby  Father Dub – Weeding Dub – Unreleased Version
  26. Emir Dub (Miniman Remix) – Fedayi Pacha – Combat Dub III – Oriental Front
  27. Tribute to Yabby You (Mayd Hubb meets Joe Pilgrim) – Panda meets Jamma Dim Remix – Panda Dub – The Lost Ship
  28. Danse Macabre – Panda Dub – The Lost Ship
  29. Babylon feat Troy Berkley – O.B.F Sound System – Wild
  30. Legend – Dubamine – Dubvault [DS-DV002]
  31. Monkey Story – Mahom – Dub Vs Wild
  32. No Balanço da Canoa – Maga Bo feat. Rosaengela Macedo and Marcelo Yuka – VA BR – Waves In Amplitude

    Big Up,
    AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Culture Dub – L’Histoire du Dub de ses origines à nos jours – Épisode #13

AlexDub, activiste de la scène Dub depuis les années 90’s, vous partage en plusieurs parties sa passion pour l’Histoire du Dub de la Jamaïque des années 60’s jusqu’à aujourd’hui… « Culture Dub, L’Histoire du Dub de ses origines à nos jours » . Épisode #13 – 1ère Partie : les Racines du Dub en Jamaïque (1967-1980) – Une histoire de producteurs et d’ingénieurs du son ! (part.7 : The Mighty Two)

Culture Dub - L'Histoire du Dub de ses origines à nos jours

Culture Dub – L’Histoire du Dub de ses origines à nos jours

 

Lire ou Relire l’Épisode #1 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #2 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #3 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #4 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #5 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #6 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #7 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #8 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #9 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #10 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #11 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #12 (cliquer)

1ère Partie : les racines du dub en Jamaïque (1967-1980)

3) Une histoire de producteurs et d’ingénieurs du son (part.7)

Producteur :  Joe Gibbs
Studio          : New York Record Mart
Ingénieur     : Errol Thompson

Joe Gibbs n’est pas un producteur prolifique de Dub, il est surtout reconnu pour ses enregistrements Reggae avec Dennis Brown ou le groupe Culture. Mais malgré le peu de productions, il sort en compagnie de son ami et collaborateur Errol Thompson, l’une des plus belles séries d’albums Dub avec les 4 chapitres “African Dub“.

Joe Gibbs

Joe Gibbs

 

Joe Gibson est né en 1945 sur la côte nord jamaïcaine, à Montego Bay. Il se forme à l’électronique en prenant des cours par correspondance avec une école aux USA avant de travailler pour une compagnie canadienne basée en Jamaïque. Joe Gibbs arrive à Kingston en 1962 et 4 ans plus tard ouvre son magasin d’électronique et de réparations de télévisions. Il va aussitôt installer un rayon de vente de 45t pour répondre à une demande de ses clients en quête de musique. Il rencontre Lee Perry et lui demande de s’occuper de son 1er enregistrement avec le chanteur Roy Shirley au studio Federal. Il s’entoure du groupe Lynn Tait and The Jets pour cette première production. Lee Scratch Perry vient d’enregistrer le morceau ‘I Am The Upsetter’ pour montrer son mécontentement à Sir Coxsone qu’il vient de quitter et rejoint Joe Gibbs en tant que directeur artistique pour le premier label de Joe : Amalgamated.

Niney The Observer

Niney The Observer

Joe Gibbs, qui a le sens du business,  va se faire une réputation en payant toujours cash les musiciens et ingénieurs avec qui il travaille, ce qui est rare à cette période. Il fait aussi la connaissance de Bunny Stricker Lee et découvre avec l’expérimenté producteur les studios et artistes de la capitale, ce qui n’est pas pour déplaire au jeune producteur originaire de Montego Bay.

Il n’est pas facile de se faire une place dans le milieu musicale de Kingston surtout si l’on est pas du coin et que l’on a pas son Sound System. Perry ne tarde à s’embrouiller avec Gibbs et met fin à leur collaboration en 1968. Winston ‘Niney’ Holness aka Niney The Observer prend durant quelques temps  la suite de Lee Scratch Perry auprès de Gibbs avant lui aussi de prendre son indépendance.

Errol Thompson

Errol Thompson

En 1969 Joe Gibbs ouvre son propre studio sur Duhaney Park et dispose d’un enregistreur 2 pistes avec lequel Niney enregistre, sur des rythmiques Rock Steady et Reggae, les chanteurs Errol Dunkley, Roy Shirley, Peter Tosh, Nicky Thomas et The Pionners. Ce seront les premiers hits de Joe Gibbs, et bien sur pour des questions de rentabilité, il va se servir des plus appréciées par le public pour les re-mixer sans compter et faire poser plusieurs artistes sur le même riddim.

Après 2 années qui l’ont imposé sur la scène du Reggae jamaïcain, Joe Gibbs se sent un peu à l’étroit et décide de construire un nouveau studio du côté de Retirement Crescent et l’équipe d’un enregistreur 16 pistes. Il crée de nouveaux labels pour sortir ces 45t au nom de Pressure Beat, Joe Gibbs et même ET pour les productions en compagnie de Errol Thompson, son nouveau complice à la console.

Joe Gibbs et Errol Thompson : The Mighty Two

Errol ‘ET’ Thompson travaille pour le studio Randy’s de Clive Chin et en 1971 il s’est déjà fait une sacré réputation de part la qualité de ses mixs. C’est Niney The Observer qui présente le jeune mais déjà reconnu Errol Thompson à Joe Gibbs. Pendant quelques années, il continue de mixer pour Clive Chin au 17 North Parade tout en travaillant de plus en plus souvent dans le nouveau studio de Gibbs.

Joe Gibbs & Errol Thompson

Joe Gibbs & Errol Thompson

 

Errol et Joe se respectent profondément et sont sur la même longueur d’ondes dans leur relation de travail. Leur première collaboration Dub verra le jour fin 73 avec l’album “Dub Serial” sur lequel sont compilées 12 versions de face B de 45t produites par Joe Gibbs. Un des premiers albums Dub, d’une rareté absolue, avec une superbe jaquette où un dessin à la peinture bleu représente une sorte d’icône avec ses disciples barbus. Le disque lui ne contient aucune indication, le rond est blanc, ce qu’on appelle un « white vinyl », souvent utilisé en Sound System pour ne pas que les concurrents ne découvre le nom de la version diffusée.

Dub Serial

Dub Serial

Dub Serial” contient des Dubs des morceaux ‘Liquidator’, ‘Samphie Man’ et de la version des HeptonesBe The One’ sous le nom ‘The Road Is Rough’. Il est mixé par Errol ‘ET’ Thompson (certainement à Randy’s) et signé « A Joe Gibbs Production ».

En 1975, suite au départ de la famille Chin aux USA,  Joe Gibbs et Errol Thompson s’unissent définitivement au Retirement Crescent Studio, proche de Trenchtown, et forment le superbe duo The Mighty Two.

Joe Gibbs tient à s’agrandir, il veut de plus gros « marchés », être le numéro 1 du Reggae Music et s’engage politiquement avec des morceaux qui défendent ses idées et le parti pour lequel il vote. Ils se comparent, avec son complice Errol T, à des guerriers, d’où le nom de Mighty Two, les deux puissants. C’est cette même année que sort l’album “African Dub All Mighty” , qui permet de populariser le Dub auprès du grand public et va se vendre en grand nombre dès sa sortie. Les morceaux, des reprises de standard de Studio 1 et Treasure Isle, sont re-joués par les Professionals, le groupe de studio de Joe Gibbs, qui réunit un mélange des musiciens des groupes Aggrovators et Revolutionaries.

African Dub - Chapter 1

African Dub – Chapter 1

Deux autres chapitres sortent dans la foulée, les “African Dub Chapter two & three” dubbés au feeling par Errol T avec de nouveaux sons délirants passés dans les effets comme des klaxons de voitures, des aboiements de chiens, des sonneries de téléphones ou encore des grincements qui résonnent sur une basse des plus profondes. Ces 3 albums font partis des plus beaux albums « Roots Dub » de cette période. Ils sont  réédités en 2008 pour la première fois en compact disque complété par l’album “African Dub Chapter IV” dans un même coffret.

Joe et Errol découvrent ensemble de nombreux talents comme Prince Far I, un deejay talentueux qui chevauche à merveille les Dubs concoctés par Mister T. Joe Gibbs écrit une page, voir un chapitre de la musique jamaïquaine en sortant le merveilleux “Two Seven Clash” du groupe Culture.

Lors d’une audition Joe et Errol découvrent ensemble un jeune chanteur aux paroles conscientes et au militantisme fervent. Dennis Brown devient l’une des plus grandes stars du reggae et monopolise le studio pour enregistrer 3 albums. De tous ces morceaux, Errol Thompson mixe des versions Dub pour les faces B des 45t mais aussi pour les 12″ qui sont maintenant devenus monnaie courante dans les magasins de disques.

Les deux compères des Mighty Two retiennent l’attention par des rythmes entraînants, une basse lourde et des effets agressifs qui reproduisent en musique l’ambiance qui règne dans les rues de Kingston, capitale en pleine « guerre civile ».

The Mighty Two

The Mighty Two

 

On se retrouve prochainement dans « Culture Dub, L’histoire du Dub de ses origines à nos jours »  avec l’Épisode #14 : 1ère Partie : les Racines du Dub en Jamaïque (1967-1980) – Une histoire de producteurs et d’ingénieurs du son ! (part.8)

Lire ou Relire l’Épisode #1 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #2 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #3 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #4 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #5 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #6 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #7 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #8 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #9 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #10 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #11 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #12 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #13 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #14 (cliquer)
Lire ou Relire l’Épisode #15 (cliquer)

Big Up,
AlexDub

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Matthew McAnuff – Be Careful

Alors qu’un avenir très prometteur s’offrait à lui, Matthew McAnnuff nous quittait il y a tout juste un an, le 22 août  2012, sauvagement assassiné en terre Jamaïquaine. Son père, Winston McAnuff et le label Chapter Two lui rendent aujourd’hui hommage avec cet album posthume « Be Careful ».

Matthew McAnuff - Be Careful

Matthew McAnuff – Be Careful

Culture Dub était l’un des premiers à vous annoncer la triste nouvelle de sa disparition provoquant l’effet d’une bombe dans la communauté Reggae ..
A peine âgé de 25 ans, Matthew McAnnuff  avait fait sensation avec le fameux titre « Be Careful » dans la compilation « Inna De Yard » dès 2008 chez Makasound.
Après avoir fait du bruit avec ces singles, Matthew McAnnuff  travaillait sur un premier album que l’on attendait très fermement … Winston McAnuff s’est donc chargé de le concrétiser grâce aux enregistrements fait au studio Harry J avant son décès .
Cet album est composé de 13 titres dont deux que vous connaissez sûrement pour conclure cet album. Vous retrouvez donc ce fameux « Be Careful » ( que nous aurions aimé lui souhaiter davantage …), et « Brainwash » dont vous vous souvenez du duo avec Tom Fire. On y retrouve également quelques reprises, celle d’Errol Dunkley « A Little Way Different » et « Book Of Life » de Hugh Mundell. Matthew McAnuff était indéniablement un souffle nouveau en matière de Reggae Music et les talents de ce jeune homme n’étaient que nombreux. « Jah Bless » le prouve, sa spiritualité  et ses sentiments pour l’Afrique se font ressentir notamment sur « African Chanting », « No Segregation » ou encore « Trod On ». Et c’est album n’est qu’un petit aperçu … Jah Bless Matthew

Winston McAnuff a fait d’une pierre de coup le chemin des studios … En effet, début septembre est sorti son nouvel album en compagnie de Fixi (l’accordéoniste de Java) pour un second chapitre ensemble, « A New Day ».

Matthew McAnuff – Be Careful ( Wagram Music / Chapter Two Records )

01. Jah Bless
02. Midnight Rolling
03. No Segregation
04. Make Up Stories
05. A Little Way Different
06. Trod On
07. African Chanting
08. Book Of Life
09. Move Out Of Babylon
10. No Run
11. I Know
12. Be Careful
13. Brainwash

Étiquettes : , , , , , , , , ,